• Thu, 15 Nov 2018
  • 03:04

Débiteur de 3 millions Usd du FPI : Un sujet belge dans les filets de la justice

C’est un sujet belge, de sexe féminin, qui s’était présenté dans le temps comme entrepreneur devant les guichets du FPI, en sollicitant un prêt pour la construction en RDC d’une usine de fabrication de purée de tomate.

La nouvelle fait grand bruit dans les couloirs du Fonds de promotion de l’industrie (FPI). Des sources internes de cet établissement public rapportent qu’un de ses débiteurs a été appréhendé au Beach Ngobila, le jeudi 24 janvier 2018, alors qu’il s’apprêtait à quitter, par des voies détournées, le territoire congolais.

Avec le temps, l’identité de la personne a fini par fuiter. C’est un sujet belge, de sexe féminin, qui s’était présenté dans le temps comme entrepreneur devant les guichets du FPI, en sollicitant un prêt pour la construction en RDC d’une usine de fabrication de purée de tomate. En effet, cette femme « entrepreneure » belge avait été citée dans le rapport d’enquête parlementaire sur la gestion du FPI comme promotrice n’ayant jamais réalisé le projet pour lequel elle avait obtenu un financement de l’ordre de 3 millions USD pour réaliser une usine de purée de tomate et de jus.

Ayant été informée, sans doute par des réseaux politiques puissants qui la couvrent, qu’une plainte en son nom avait été déposée auprès des instances judiciaires par le FPI, l’infortunée s’est organisée pour quitter frauduleusement le territoire congolais. Grâce à la vigilance et au partenariat solide conclu entre le FPI et les services commis à la sécurité des frontières, elle a été neutralisée alors qu’elle tentait de fuir le pays.