• Wed, 14 Nov 2018
  • 01:59

Papa Wemba: 24 avril 2016-24 avril 2018, deux ans déjà!

Mort sur scène le 24 avril 2016 en pleine exercice de son metier alors qu'il participait au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA) à Abidjan en Côte d'Ivoire, Papa Wemba totalise deux ans jour pour jour depuis qu'il n'est plus sur la terre de vivant.

A l'occasion de la célébration de deux ans de sa disparition, un grand festival de musique est organisé au quartier Matonge dans la commune de Kalamu, son fief, où de milliers des mélomanes et fans célébreront l'artiste  jusqu'au 29 avril prochain  à travers un repertoire de ses chansons dont Analengo, l'un de ses tubes les plus célèbres, vendus à 60 000 exemplaires en Afrique.

Un des moments les plus précieux de cette célébration sera la pose, ce 24 avril 2018, d'un buste à l'éffigie de l'artiste à l'entrée du stade Tata Raphaël.

Plusieurs invités de marque y prendront part, notamment des artistes musiciens, des hommes politiques, des membres de la famille, des anciens du groupe Viva la Musica.

Hormis le côté musicale, Papa Wemba sera également célébré à travers la sape dont il a été l'un des précurseurs. A cet effet, les amoureux de la "sapologie" ont également prévu des défilés de mode pour rendre à leur manière hommage à celui qu'on appelait autrefois "Bakala dia kuba" "Kuru yaka", "vieux Bokul", "Linioko ya tembe", "Vieux Mzée" et tant d'autres sobriquet.

Figure emblématique de la rumba congolaise, Papa Wemba a laissé derrière lui 50 ans de carrière, des succès et de milliers des fans.

Audacieux et ambitieux, en 1997, Papa Wemba connait une consécration sur le contient en étatnt déclaré meilleure vedette aux Kora. Sa notoriété s'exporte à l'international à partir de 1998 avec une tournée au Japon, aux Etats-Unis et en Europe où il rencontre son mentor Peter Gabriel.

C'est en 1977 qu'il avait créé son label Viva la Musica, un orchestre qui ne l'a pas lâché jusqu'à sa disparition.

De son vivant, Papa Wemba n'a pas été que chanteur ou encore "sapeur", il s'est également revelé comme étant bon acteur du cinéma. Il a été, si pas le héros, disons l'acteur principal du célèbre film "La Vie est belle".

Mort comme un soldat au front, Papa Wemba a laissé derrière lui un vif émoi international qui restera longtemps dans les annales de l'histoire.