• Thu, 15 Nov 2018
  • 03:56

EXETAT: l'ACP veut reprendre la publication des résultats

L’Agence congolaise de presse (ACP) s’est dite disponible pour collaborer avec le ministère de l’Enseignement primaire et secondaire (EPSP) pour la publication des résultats de l’Examen d’Etat dans son bulletin.

Le Directeur général de cette agence officielle, Lambert Kaboyi, a démontré qu’il dispose d’un personnel qualifié quant à ce.

En effet, depuis bien longtemps, le support papier a toujours servi de document de certification de la réussite à l’Examen d’Etat par des finalistes des Humanités, en République démocratique du Congo.

Cette stratégie a été mise en mal avec l’arrivée des entreprises de téléphonie cellulaire qui se sont emparés du marché.

Lambert Kaboyi intervenant sur les antennes de la télévision nationale a déclaré : « L’Agence congolaise de presse que je dirige aujourd’hui avait cette prérogative officielle de l’Etat congolais de publier en priorité les résultats de l’Examen d’Etat. Par l’intermédiaire du ministre Lambert Mende de la Communication et Médias, nous avons saisi le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena Bongala, pour lui exprimer notre vœu de revoir dans le temps qui vient, nous remettre dans nos droits».

Face à cet enjeu, l’Agence congolaise de presse dit offrir son bulletin pour la publication de l’Examen d’Etat.

Cet établissement public dispose de deux atouts : son statut d’entreprise publique et du professionnalisme de son personnel.

Déjà, des réactions fusent de partout pour encourager cette initiative du nouveau gestionnaire de l’ACP, pour autant que cette dernière qui est une entreprise de l’Etat doit d’abord bénéficier des avantages étatiques, en lieu et place des privés.

L’Agence congolaise de presse dont le rôle est de couvrir l’information nationale et internationale en textes et photos, compte des représentations dans chaque province de la République démocratique du Congo, jusqu'aux districts et parfois aux coins les plus reculés, ainsi que des journalistes permanents dans chaque secteur de la vie nationale, en vue de livrer l'information en temps réel sur toute l'étendue du territoire congolais.

Pour rappel, tout le monde, surtout à Kinshasa, connaissait l’adresse de l’ACP alors AZAP, sur l'Avenue Tombalbaye, à partir de la publication des résultats des Examens d’État, car c'était pratiquement tout Kinshasa qui se ruait vers l'AZAP, à côté de l'ancienne Banque de Kinshasa, ce jour-là, parce que l'agence av HBait la primeur dans la publication des résultats.

Dossier à suivre !