• Wed, 14 Nov 2018
  • 01:22

Du 31 août au 01 Septembre, Kinshasa abrite le FIPA, vitrine d'une diversité culturelle

C'est une conférence de presse tenue ce mercredi 20 juin par la Dynamique des groupes des peuples autochtones (DGPA) en collaboration avec les ministères de la culture et des affaires coutumières, qui a annoncé la 3ème édition du Festival international des peuples autochtones(FIPA), prévu du 31 Août au 01 Septembre 2018, qui se propose en un cadre permanent d'échanges d'informations et de formation sur la diversité culturelle, l'environnement, le changement climatique, ainsi que la cause autochtone auprès des institutions publiques et privées.

Un rendez-vous annuel, le FIPA 2018 présentera une plus value par rapport au précédent, avec une découverte très riche de la musique folklorique pygmée, la pharmacopée, l'art culinaire et l'initiation à la gestion des forêts et écosystèmes pour mieux vendre la culture, les savoirs, les us et coutumes endogènes et traditionnels des peuples autochtones en RDC.

''Le FIPA 2018 sera une scène pour plusieurs artistes de renommée internationale, accompagné des expositions et débats d'échanges afin de plonger le public kinois dans le monde exceptionnel des autochtones'' a indiqué le commissaire principal du FIPA, Patrick Hemedi SAIDI.

Présente dans plus de 21 provinces de la RDC, la communauté autochtone est un réservoir de connaissances inexploitées au détriment de la jeune génération qui demande qu'à être reconnectée avec son identité culturelle.

Une mission commune que s'est confiée les ministères de la culture et des affaires coutumières à travers ce Festival. 

Ce festival mise sur ses particularités, entre autres se présenter comme un temple du savoir sur les enjeux environnementaux, du changement climatique ainsi que la mise en place d'un fond de financement de microprojets de développement communautaire.

Par ailleurs, cette troisième édition du FIPA réunira les membres des institutions de la République, les principaux acteurs du monde autochtone, les pygmées de la RDC, le corps Diplomatique, les acteurs de la société civile, les partenaires financiers dont la Bralima, la croix rouge, Congo Airways; les agences de développement et les kinois.

Merveille Mafuta