• Wed, 14 Nov 2018
  • 01:53

Ebola: MSF passe ses activités de riposte au Ministère de la Santé

Après deux mois d'activités dans la province de l'Équateur en Rdc, l'organisation humanitaire Médecins Sans Frontières (MSF) a entamé la passation de ses activités de riposte à Ebola au Ministère de la Santé.

Dans un communiqué de presse rendu public le Jeudi 28 Juin dernier, le MSF se dit heureux des progrès enregistrés dans ce secteur notamment à Mbandaka, Bikoro, Itipo et Iboko.

"Cette épidémie de fièvre à virus Ebola n'est pas encore finie, mais nous sommes heureux de constater que beaucoup de progrès ont été faits. Étant donné le faible volume de cas et l'expertise croissante des  équipes locales, le Ministère de la Santé est bien placé pour terminer le travail que nous avons commencé ensemble", a déclaré Henry Gray, coordonnateur d'urgence pour MSF à l'Équateur.

Selon le même communiqué, après la fermeture du centre de transit de MSF à Itipo dans l'hôpital Général de Référence de cette même localité, ainsi que la remise de la gestion du Centre de Traitement Ebola de Bikoro à l'équipe du Ministère de la Santé, le centre de traitement Ebola sera la dernière structure à faire l'objet d'une passation avec le Ministère de la Santé le 15juillet prochain. 

"La réponse internationale importante face à cette nouvelle épidémie d'Ebola  est encourageante. Au delà des projets réguliers que MSF mène en coordination avec le  Ministère de la santé en Rdc, le Pool d'urgence Congo (PUC) est en train de répondre à l'épidémie de choléra à Mbuji Mayi (Kasaï Oriental) et, en parallèle, évaluer les  besoins afin de pouvoir intervenir pour répondre aux violences à Tshikula ( Kasaï central)", a ajouté Gray.

S'il n'y a pas des nouveaux cas confirmés d'Ebola d'ici-là, les 21 jours de suivi des derniers travailleurs de santé qui ont été vaccinés, ainsi que les activités de vaccination encore en cours s'achèveront le 14juillet.

 

Jackson Micho