A LA UNE :

Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon : Myriam Iragi de Top Congo lauréate de la sixième édition

La Nouvelle Génération Tshisekedi autour de Junior Mata M'elanga pour des nouvelles directives

"Junior Mata M'Elanga invite les jeunes à soutenir  l'opération « Congo Bopeto »

Kinshasa: un policier vient d’abattre froidement l’A G du centre de santé Vijana à Lingwala

La police et les wewas : deux nouveaux groupes autonomes et sans maitres à Kinshasa ?  

Viande de porc braisée : Une spécialité de Yolo Kapela à Kinshasa

Accident de Mbanza Ngungu : le bilan officiel est de 30 morts et 16 blessés selon l’AT

ERCO solaire : une usine congolaise de fabrication des panneaux solaire à Kinshasa 

RDC : le pays a dépensé plus de 238 millions USD de plus que les recettes réalisées au 6 septembre 2019 ( BCC)

Les Finances Publiques : premier champ de bataille entre la Présidence et le Primature

Une soixantaine de pluies vont tomber sur Kinshasa en moins d’un mois (Gouvernorat)

Accident de Mbanza Ngungu : les familles de victimes dans la confusion malgré le passage du Président Fatshi

Poisson « Mbongo » : une spécialité culinaire de la commune de Kasa-Vubu

Poisson « Mbongo » : une spécialité culinaire de la commune de Kasa-Vubu

J’avais pris l’engagement dès le début de faire de Kibali une entreprise véritablement congolaise (Mark Bristow)

Un engouement s’observe de plus en plus dans les conférences de Presse de Kibali

Kinshasa Bopeto : dame la pluie donne-t-elle sa version sur la manière d'organiser de cette opération ?

Nous espérons trouver un consensus sur la désignation du porte parole de l’Opposition (Christian Mwando)

Gratuité de l'enseignement : les enseignants de Mbanza-Ngungu dénoncent l'injustice salariale

Du barrage d’Azambi au bateau Emmanuela 4, est-ce le réveil du génie Congolais ?

  1. Kinshasa abrite un atelier interministériel sur les transports des matières radioactives

Il se tient du 27 au 30 août 2018 à Kinshasa, un atelier national de consolidation du projet de l’arrêté interministériel portant sur les transports des matières radioactives. Ces assisses de haut niveau connaissent la participation du ministre de la Recherche scientifique, les agents du ministère de Transport, du ministère de l’Intérieur, de la Direction général des douanes et accises, et du Secrétariat général à l’Energie atomique (SCEA).

Cette activité scientifique est organisée par le Comité national de protection contre le rayonnement ionisant (CNPRI) en partenariat avec l’Agence international de l’énergie atomique (AIEA).

Pour rappel, les transports des matières radioactives obéissent avant tout aux normes internationales rigoureuses. Cela, à raison de mesure de sureté et de protection. Le directeur Pontien Nzere Kambayitiraki a saisit cette occasion pour rappeler l’objectif du CNPRI. Pour cet expert, l’objectif poursuivi par le CNPRI est de « réguler les transports des matières radioactives en République démocratique du Congo ».

À en croire Pontien Nzere Kambayitiraki, les différents fournisseurs de ces matières viennent de l’extérieur du pays. Quoi de plus normal qu’il plaide pour la réglementation des transports des matières radioactives en RDC. « Nous ne fabriquons pas ces matières radioactives, nous devons donc réglementer les mouvements de ces transports », a-t-il déclaré.

De l’avis de M. Pontien, cet atelier national tombe à point nommé. Cela, d’autant plus que le Comité national de protection contre le rayonnement ionisant « vise à mettre à jour un document juridique qui va réglementer les matières des transports radioactives » en RDC.