A LA UNE :

La société civile saisit Mabunda sur l'urgence de la mise en place des nouveaux animateurs de la CENI

Un monument pour Étienne Tshisekedi, un Jardin pour Kibassa et les VIP Udps sur le Blvd Lumumba

Marché central, Zando ne reprendrait plus, l'Hôtel de ville opte pour un mall

Pdce, faut-il désinfecter, exorciser, mithridatiser ou table rase?

Gecamines, Matata, un témoin à charge si Fatshi le consultait

Passerelles, Willy Ngopoos expose l'Etat à des poursuites

Don anti-Covid malgache, Eteni doit rassurer Amos Mbayo, Léopards Vs Madagascar n'est pas la contrepartie

Kin Kiey Mulumba, le retour réclamé d'un pro pour plus d'efficacité de l'action du gouvernement

Finances publiques, même Ilunga Ilunkamba doute de la sincérité de la BCC

Procès Kamerhe, des ententes directes au grand dam de l’Etat

CSAC, Eliezer Tambwe, Nembalemba, etc., black-listés par Chantal Kanyimbo

Lettre ouverte au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi
Concerne : votre politique de Fosse Commune pour les Congolais (FCC) face au Covid-19

DGI, Sele Yaghuli se brûle les plumes... comme Icare

DGI: Sele Yaghuli joue derechef avec les nerfs de Fatshi

Mort de l'ancien combattant Daniel Miuki, le ministre Sylvain Mutombo salue la mémoire d'un héros de la guerre mondiale 40-45

Même les aéronefs sont interdits de survol : Palais de Marbre, qu’est-ce qui s’y passe? Et pourquoi?

UDPS: la SYMAC exige l'installation du directoire comme voie de sortie de crise

Des armes et munitions made in DRC, Tshisekedi a en projet une industrie militaire

UDPS: le Collectif des parlementaires debouts appelle Félix Tshisekedi à réconcilier le parti

Covid-19 : Barrick Gold corporation disponibilise plus 1,5 millions USD en matériels et équipements pour la RDC

  1. En visite officielle en Chine : Bruno Tshibala se satisfait du travail de l’ambassadeur Okoto

L’ambassadeur de la République démocratique du Congo en Chine, Jean Charles Okoto, dont la qualité du travail n’est plus à démontrer, s’estime heureux. L’homme a été ascensé, avec raison par le Premier ministre, Bruno Tshibala, en visite officielle en Chine. 

« L’importance de la Chine dans le monde, signifie que la première ambassade de la RDC dans le monde c’est l’ambassade qui se trouve en RDC, qui est bien gérée par Jean Charles-Okoto», a déclaré, Bruno Tshibala qui s’exprimait lors d’une audience qu’il a eue avec l’ambassadeur Jean Charles Okoto.

En séjour en Chine dans le cadre du Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine, Bruno Tshibala sera reçu cet après-midi, en tête-tête, par le président chinois Xi Jinping. Une rencontre au sommet qui témoigne de la bonne santé des relations bilatérales Chine-RDC, se félicite-t-on dans les milieux diplomatiques congolais.

Accompagné de membres de son gouvernement, notamment le ministre de la Défense nationale et celui des Mines, le chef de l’exécutif national congolais a fait le tour des locaux de l’ambassade de la RDC en Chine. Une organisation à la limite irréprochable qui ne l’a pas laissé sans commentaire. « Monsieur l’ambassadeur, je suis très satisfait du standing de notre ambassade et du travail que vous faites ici», a encore lâché le Premier ministre, qui n’a pas tari d’éloges au savoir faire de Jean-Charles Okoto, également ancien ministre des Affaires étrangères sous l’ère Laurent Désiré Kabila.

« Je suis honoré par cette visite, la toute première d’un Premier ministre congolais depuis que cette chancellerie a été créée », a, son tour réagi, le chef de la mission diplomatique de la RDC en Chine.

Pour ceux qui suivent de très près la situation économique internationale, le Premier ministre, Bruno n’a pas eu tort  de positionner l’ambassade de la RDC en Chine au rang le plus élevé, cela compte tenu de l’importante  place qu’occupe ce pays de l’Asie de l’Est dans le concert des Nations, aussi du volume important  de ses investissements en Afrique. Notamment dans le cadre de l’Initiative la « Ceinture et la Route ».

Évidement, des enjeux internationaux et régionaux qui n’échappent pas à l’ambassadeur Jean Charles Okoto, d’autant plus, affirment certains témoins sur place, qu’il est au four  et au moulin, en train de porter haut la voix de la RDC dans tous  les salons diplomatiques. Objectif : attirer beaucoup plus des investissements en RDC. C’est dans cette optique qu’il a inauguré,  il y a quelques mois, une représentation économique de l’ambassade dans la ville chinoise de Qingdao.  L’œuvre est un succès, à en croire un investisseur chinois qui envisage monter une usine de fabrication des chaussures en RDC.

Le Premier  ministre Bruno Tshibala a pris part active aux deux jours du Sommet Chine-Afrique, les 3 et 4 septembre. Lors de l’ouverture des travaux, le président chinois Xi Jinping a annoncé, comme c’était d’ailleurs le cas il y a trois ans en Afrique du Sud, une enveloppe de 60 milliards USD pour accompagner le développement de l’Afrique dans les secteurs prioritaires tels que : les infrastructures, l’agriculture, l’industrialisation, l’Energie …

Tout compte fait, en l’espace de 10 ans, l’Afrique aura bénéficié, dans le cadre de ces deux sommets,  d’une aide financière de 120 milliards USD. Signe que la Chine est résolument engagée aux côtés de l’Afrique pour l’accompagner dans son processus de développement, nonobstant des critiques qu’elle essuie  de la part de certains médias occidentaux  qui n’hésitent pas à comparer l’aide financière chinoise en Afrique à une forme de colonisation, à peine voilée. Des allégations rejetées en bloc par tous les dirigeants africains présents au Sommet de Beijing. « L’aide financière chinoise est une opportunité pour le développement de l’Afrique », ont-ils au contraire affirmé.