• Wed, 14 Nov 2018
  • 01:07

Meeting du 29 septembre : l’autorité urbaine invitée à assurer la sécurité

Les opposants passent à la vitesse supérieure avec des actions de terrain. Le premier rendez-vous est programmé pour le samedi 29 septembre. Un meeting populaire est prévu à l’Esplanade du boulevard Triomphal.

Le retrait de la machine à voter et le refus de cautionner une parodie d’élections font partie des préalables de l’Opposition pour le rendez-vous électoral du 23 décembre 2018. Et pour y arriver, les opposants passent à la vitesse supérieure avec des actions de terrain. Le premier rendez-vous est programmé pour le samedi 29 septembre prochain. Un meeting populaire est prévu à l’Esplanade du boulevard Triomphal. À cet effet, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), le Mouvement de Libération du Congo (MLC), le Parti Congo na Biso, l’éCIDE, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), ont saisi, jeudi 20 septembre, le gouverneur de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta, pour l’informer de la tenue d’un meeting le 29 septembre prochain dans la capitale.

Dans cette correspondance conjointe, ces partis de l’Opposition signalent que cet événement aura lieu de 10 heures à 15 heures, sur l’esplanade du boulevard Triomphal, situé dans la commune de Kasa-vubu. Par ailleurs, ils demandent à l’autorité urbaine d’« assurer la sécurité des personnes et de leurs biens tout au long de cette manifestation, tel que prévu par la loi ». Ce meeting s’inscrit dans le cadre d’une série de manifestations prévues par l’opposition en vue de réclamer la tenue des élections crédibles, transparentes et inclusives.