• Wed, 14 Nov 2018
  • 01:15

Divergence sur des questions électorales : des candidats présidents de la République au Cnsa ce jeudi

Le rendez-vous annoncé pour ce jeudi 11 octobre devra porter sur des options à lever dans la persistance de la Céni à imposer l'usage de la machine à voter.

Entre la Céni et les candidats présidents de la République, c'est le dialogue des sourds. La réunion technique de ce mercredi 10 octobre entre les deux parties s'est terminée dans la confusion. Certains candidats ont claqué la porte des discussions. Au motif : l'arrogance manifeste du président de la centrale électoral, dénoncent-ils. Corneille Nangaa s'est retrouvé coincer par un préalable soulevé avant toute discussion. C'est celui de la légalité ou non de la machine à voter. Question difficile. Au finish, rien ne débouche de ce deuxième round.
Aux dernières nouvelles, des candidats présidents de la République ont sollicité et obtenu une audience au Conseil national de suivi de l'Accord et du processus électoral (Cnsa). Le rendez-vous annoncé pour ce jeudi 11 octobre en debut d'après-midi, devra porter sur des options importantes à lever dans la persistance de la Céni à imposer l'usage de la machine à voter. Qu'est ce qui changerait de la rencontre Olenghankoy et prétendants au Palais de la nation ? La question demeure. Entretemps, le Cnsa entend poursuivre les échanges directs initiés avec les animateurs des institutions. Objectif: aplanir les divergences majeures sur le processus électoral et ainsi éviter le chaos qui se profile à l'horizon. C'est dans ce cadre que se tiendra le vendredi 12 octobre une rencontre directe entre la Céni et le Cnsa, apprend-t-on.