A LA UNE :

Le gouvernement doit respecter les critères de performance pour bénéficier des financements du FMI et de la BM ( Mabi Mulumba)

Ituri : trop de confusion dans la Motion contre Bamanisa sur le contenu des accusations

RDC : rentrée timide de Joseph Kabila sur la scène politique à Songololo

Projet des Corridors : une nouvelle porte s’ouvre pour Bamanisa dans son programme de développement de l’Ituri

Le pont Jeté sur la rivière N’djili n’est pas menacé d’écroulement selon l’Hon Marie Ntumba Muabi

Première Dame : une fonction désormais officielle en RDC ?

Mutombo Dikembe et Éric Mandala lancent le Magazine sportif Afrique de demain

Les pays d'Afrique centrale doivent relever ces défis ensemble pour arrêter le terrorisme qui endeuille nos populations (Marie Tumba Nzeza)

Ituri : escroqués par Shore Business (Bindo), les députés voulaient se faire rembourser par le gouverneur Bamanisa

Ituri : Jean Bamanisa avait pourtant fait appel à l’IGF pour contrôler sa gestion financière avant la motion de défiance

Ituri : la motion de défiance contre le gouverneur Bamanisa entachée de plusieurs irrégularités

Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon : Myriam Iragi de Top Congo lauréate de la sixième édition

La Nouvelle Génération Tshisekedi autour de Junior Mata M'elanga pour des nouvelles directives

"Junior Mata M'Elanga invite les jeunes à soutenir  l'opération « Congo Bopeto »

Kinshasa: un policier vient d’abattre froidement l’A G du centre de santé Vijana à Lingwala

La police et les wewas : deux nouveaux groupes autonomes et sans maitres à Kinshasa ?  

Viande de porc braisée : Une spécialité de Yolo Kapela à Kinshasa

Accident de Mbanza Ngungu : le bilan officiel est de 30 morts et 16 blessés selon l’AT

ERCO solaire : une usine congolaise de fabrication des panneaux solaire à Kinshasa 

RDC : le pays a dépensé plus de 238 millions USD de plus que les recettes réalisées au 6 septembre 2019 ( BCC)

  1. Boma-Port, plus de 100,000 t  de marchandises traitées, deux années de suite

Le port maritime de Boma, au Kongo central, continue de jouir des effets bénéfices de l’amendement porté, début 2017, par l’alors Premier ministre, Samy Badibanga Ntita, sur le décret sur les importations des véhicules d’occasion.  Quelque 101.474 tonnes de marchandises ont, en effet, transité au port de Boma en 2018. Le petit port de transit a encore franchi la barre symbolique de 100000 t des marchandises manutentionnées en dépit de conditions de travail difficile à la SCTP ex-ONATRA. En 2017, 119.239 t de marchandises avaient été traitées. L’exercice 2018 accuse donc une baisse de près de 20.000 t, conséquence médiate de mouvements de grogne qui ont ralenti la production de différents départements de l’ex-Onatra. Le port maritime de Boma, il sied de le rappeler, est affecté à recevoir essentiellement des véhicules importés. Il a été sorti du marasme, début 2017,  quand l’alors Premier ministre, Samy Badibanga Ntita, a résolu d’amender le décret sur l’importation des véhicules de moins de 10 ans en le repoussant à 20 ans. Et les importateurs des véhicules ont repris à les bourrer de différentes marchandises dont des appareils électroménagers, les fameux « Bill of cost », appelés Bikolos, en parler kinois. Selon le département des ports maritimes de la SCTP, en 2018, 66 navires ont accosté au port de Boma contre 72 navires en 2017. Le port maritime de Boma tire donc grand profit de l’acte o combien salvateur posé par le désormais sénateur Samy Badibanga.

Pold LEVI Maweja Kalombo