A LA UNE :

Le gouvernement doit respecter les critères de performance pour bénéficier des financements du FMI et de la BM ( Mabi Mulumba)

Ituri : trop de confusion dans la Motion contre Bamanisa sur le contenu des accusations

RDC : rentrée timide de Joseph Kabila sur la scène politique à Songololo

Projet des Corridors : une nouvelle porte s’ouvre pour Bamanisa dans son programme de développement de l’Ituri

Le pont Jeté sur la rivière N’djili n’est pas menacé d’écroulement selon l’Hon Marie Ntumba Muabi

Première Dame : une fonction désormais officielle en RDC ?

Mutombo Dikembe et Éric Mandala lancent le Magazine sportif Afrique de demain

Les pays d'Afrique centrale doivent relever ces défis ensemble pour arrêter le terrorisme qui endeuille nos populations (Marie Tumba Nzeza)

Ituri : escroqués par Shore Business (Bindo), les députés voulaient se faire rembourser par le gouverneur Bamanisa

Ituri : Jean Bamanisa avait pourtant fait appel à l’IGF pour contrôler sa gestion financière avant la motion de défiance

Ituri : la motion de défiance contre le gouverneur Bamanisa entachée de plusieurs irrégularités

Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon : Myriam Iragi de Top Congo lauréate de la sixième édition

La Nouvelle Génération Tshisekedi autour de Junior Mata M'elanga pour des nouvelles directives

"Junior Mata M'Elanga invite les jeunes à soutenir  l'opération « Congo Bopeto »

Kinshasa: un policier vient d’abattre froidement l’A G du centre de santé Vijana à Lingwala

La police et les wewas : deux nouveaux groupes autonomes et sans maitres à Kinshasa ?  

Viande de porc braisée : Une spécialité de Yolo Kapela à Kinshasa

Accident de Mbanza Ngungu : le bilan officiel est de 30 morts et 16 blessés selon l’AT

ERCO solaire : une usine congolaise de fabrication des panneaux solaire à Kinshasa 

RDC : le pays a dépensé plus de 238 millions USD de plus que les recettes réalisées au 6 septembre 2019 ( BCC)

  1. Accident de Mbanza Ngungu : les familles de victimes dans la confusion malgré le passage du Président Fatshi

27 familles, dont les victimes ont été identifiées jusque là par les services compétentes au niveau local,  ont quitté la ville de Mbanza Ngungu ce vendredi dans la matinée pour Kinshasa sans avoir des nouvelles précises sur la suite du programme. Pourtant elles avaient reçu des assurances de la part des autorités qu’elles devraient accompagner des cercueils pour les funérailles qui seront organisées par le gouvernement central. 5 jours après la visite du Président de la République dans la cette ville du territoire de Cataractes, ces familles sont dans la confusion sans avoir un interlocuteur valable au niveau de Kinshasa. Entre temps les deuils s’organisent dans certains ménages en attente du programme gouvernemental.

Dans ce quartier périphérique de la ville de Kinshasa, précisément dans la commune de la N’sele, c’est une mère de 8 enfants qui a perdu la vie dans cet accident. Pleurs mélangés de chagrins et de douleurs, la famille et les proches essaient d’imaginer ce moment tragique ou la victime, coincée par les marchandises, criait au secours sans succès, selon certains témoignages.  Chacun racontait, selon ses idées et ses mots, les derniers instants de la victime avant de rendre l’âme.

C’est dans ces circonstances que les visiteurs ne cessent de poser la question à son mari sur la suite du programme. Lui-même ne connaissant rien, se rabat à chaque instant à un point focal qui se trouve à Mbanza-Ngungu. Ce dernier lui-même sans nouvelles a simplement confirmé le départ de cette ville de 27 familles qui ont attendu pendant 5 jours sans succès. La prise en charge au niveau local posait déjà problème et il était difficile de les garder encore pendant quelques temps, ont indiqué les sources concordantes.

Selon les sources fiables, le dossier est suivi par le ministre des affaires humanitaires Steve Mbikayi qui attend de son coté la réaction de la trésorerie pour organiser le deuil.

Un accident de circulation a fait, dans la nuit de samedi à dimanche, une trentaine de morts et de nombreux blessés à Mbanza-Ngungu. Le président Félix Tshisekedi s’est rendu sur place, ce lundi, pour rencontrer les rescapés mais jusque là les funérailles ne sont pas encore organisées laissant les familles des victimes dans la confusion.

La Rédaction