A LA UNE :

Le gouvernement doit respecter les critères de performance pour bénéficier des financements du FMI et de la BM ( Mabi Mulumba)

Ituri : trop de confusion dans la Motion contre Bamanisa sur le contenu des accusations

RDC : rentrée timide de Joseph Kabila sur la scène politique à Songololo

Projet des Corridors : une nouvelle porte s’ouvre pour Bamanisa dans son programme de développement de l’Ituri

Le pont Jeté sur la rivière N’djili n’est pas menacé d’écroulement selon l’Hon Marie Ntumba Muabi

Première Dame : une fonction désormais officielle en RDC ?

Mutombo Dikembe et Éric Mandala lancent le Magazine sportif Afrique de demain

Les pays d'Afrique centrale doivent relever ces défis ensemble pour arrêter le terrorisme qui endeuille nos populations (Marie Tumba Nzeza)

Ituri : escroqués par Shore Business (Bindo), les députés voulaient se faire rembourser par le gouverneur Bamanisa

Ituri : Jean Bamanisa avait pourtant fait appel à l’IGF pour contrôler sa gestion financière avant la motion de défiance

Ituri : la motion de défiance contre le gouverneur Bamanisa entachée de plusieurs irrégularités

Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon : Myriam Iragi de Top Congo lauréate de la sixième édition

La Nouvelle Génération Tshisekedi autour de Junior Mata M'elanga pour des nouvelles directives

"Junior Mata M'Elanga invite les jeunes à soutenir  l'opération « Congo Bopeto »

Kinshasa: un policier vient d’abattre froidement l’A G du centre de santé Vijana à Lingwala

La police et les wewas : deux nouveaux groupes autonomes et sans maitres à Kinshasa ?  

Viande de porc braisée : Une spécialité de Yolo Kapela à Kinshasa

Accident de Mbanza Ngungu : le bilan officiel est de 30 morts et 16 blessés selon l’AT

ERCO solaire : une usine congolaise de fabrication des panneaux solaire à Kinshasa 

RDC : le pays a dépensé plus de 238 millions USD de plus que les recettes réalisées au 6 septembre 2019 ( BCC)

  1. Les Finances Publiques : premier champ de bataille entre la Présidence et le Primature

Selon plusieurs sources concordantes, la Présidence de la République a déjà consommé plus de 150 millions USD de janvier à septembre 2019  soit un taux d’exécution supérieur aux prévisions budgétaires annuelles dépassant 147 %. Et lors du dernier conseil des ministres, le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba a indiqué que les prochaines dépenses ne pourront se faire que dans le respect de la ligne budgétaire.  Avec le dépassement de la Présidence, comment le premier ministre entant-t-il limiter les dépenses excédentaires de la Présidence de la République ?   Un véritable champ de Bataille risque de s’ouvrir entre les deux institutions.

Les crédits alloués à la Présidence de la République explosent et ont déjà dépassé la ligne budgétaire annuelle. Selon plusieurs sources concordantes, les dépenses liées aux transferts et interventions, les dépenses des prestations ainsi que les dépenses du personnel figurent parmi les lignes ayant largement dépassées les limites prévues.

Pourtant selon le condensé d’informations statistiques de la Banque Centrale du Congo le niveau des réalisations des recettes au 06 septembre 2019 s’élève à 51,5 % contre 55,6 des dépenses.

Cette situation indique que le gouvernement recours à ses réserves pour financer le surplus des dépenses.

Une situation que le Premier Ministre Ilunga Ilunkamba compte mettre fin. Pour le  Chef du Gouvernement, le trésor public ne pourra sortir de l’argent qu’en fonction de la ligne budgétaire. Si cette situation concerne notamment la Présidence de la république, qui a largement dépassé ses prévisions budgétaire, alors ce sera le nouveau champ de bataille entre les deux institutions.

Déjà, Ilunga Ilunkamba a annoncé ses couleurs en interdisant aux entreprises et établissements publics de financer les frais de fonctionnement de leurs ministères de tutelles. Il a également interdit aux Universités et Instituts supérieurs de rétrocéder des quotités liées aux frais académiques au ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire.

Willy Akonda Lomanga