A LA UNE :

Le gouvernement doit respecter les critères de performance pour bénéficier des financements du FMI et de la BM ( Mabi Mulumba)

Ituri : trop de confusion dans la Motion contre Bamanisa sur le contenu des accusations

RDC : rentrée timide de Joseph Kabila sur la scène politique à Songololo

Projet des Corridors : une nouvelle porte s’ouvre pour Bamanisa dans son programme de développement de l’Ituri

Le pont Jeté sur la rivière N’djili n’est pas menacé d’écroulement selon l’Hon Marie Ntumba Muabi

Première Dame : une fonction désormais officielle en RDC ?

Mutombo Dikembe et Éric Mandala lancent le Magazine sportif Afrique de demain

Les pays d'Afrique centrale doivent relever ces défis ensemble pour arrêter le terrorisme qui endeuille nos populations (Marie Tumba Nzeza)

Ituri : escroqués par Shore Business (Bindo), les députés voulaient se faire rembourser par le gouverneur Bamanisa

Ituri : Jean Bamanisa avait pourtant fait appel à l’IGF pour contrôler sa gestion financière avant la motion de défiance

Ituri : la motion de défiance contre le gouverneur Bamanisa entachée de plusieurs irrégularités

Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon : Myriam Iragi de Top Congo lauréate de la sixième édition

La Nouvelle Génération Tshisekedi autour de Junior Mata M'elanga pour des nouvelles directives

"Junior Mata M'Elanga invite les jeunes à soutenir  l'opération « Congo Bopeto »

Kinshasa: un policier vient d’abattre froidement l’A G du centre de santé Vijana à Lingwala

La police et les wewas : deux nouveaux groupes autonomes et sans maitres à Kinshasa ?  

Viande de porc braisée : Une spécialité de Yolo Kapela à Kinshasa

Accident de Mbanza Ngungu : le bilan officiel est de 30 morts et 16 blessés selon l’AT

ERCO solaire : une usine congolaise de fabrication des panneaux solaire à Kinshasa 

RDC : le pays a dépensé plus de 238 millions USD de plus que les recettes réalisées au 6 septembre 2019 ( BCC)

  1. Viande de porc braisée : Une spécialité de Yolo Kapela à Kinshasa

En plein cœur de la ville de Kinshasa, dans la commune de Kalamu précisément  au quartier Yolo se développe un commerce culinaire très lucratif. Vendu autours des bistrots, la viande de « Porc braisée » attire des milliers des personnes au quotidien et fait parler d’elle dans toutes les communes de la ville de Kinshasa. Pas une personne qui visite la capitale sans passer par Yolo Kapela pour gouter cette spécialité teintée d’une ambiance particulière.

Si dans la matinée cette viande vendue dès les heures de midi, c’est plutôt dans la soirée que l’on observe l’engouement des kinois qui viennent savourer cette recette particulière.

Une dizaine des Barbecues longent la grande artère Kapela, remplie des bistrots de fortune. Pour Pichou Pambula, l’un des vendeurs, les acheteurs viennent de toutes les communes de la capitale mais il reçoit également des commandes à partir de certains bureaux.

« Nous recevons plusieurs commandes chaque jours de la part de nos clients. Moi par exemple j’ai acheté une moto pour faire la livraison à domicile. Nous vendons le kilo à 14 000 FC soit 8,65 USD. Et chaque jour nous achetons un ou deux porcs de plus de 30 kilos et c’est souvent les week-ends ou les jours fériés que nous avons beaucoup des clients » a indiqué ce vendeur de fortune.          

Pour lui, les agents de services sanitaires passent tous les jours pour vérifier la qualité de la viande vendue.

«  Les vétérinaires passent tous les jours et donnent leur ordre avant l’abattage de chaque bêtes et nous payons 2000 FC pour chaque tête. Nous veillons sur la qualité de nos produits pour ne pas faire fuir les clients.  Et nos dépenses se situent entre 35 et 50 000 FC pour l’achat des emballages, du bois de chauffe et des épices. Comme nous travaillons sur la voie publique, nous sommes aussi obligés de payer de temps en temps quelque chose aux agents de la commune. La plus grande difficulté reste l’approvisionnement. Nous n’avons pas de ferme certifiée pour nous permettre d’acheter de la viande à bon prix et à un taux fixe ».

Selon les calculs effectués vendre 30 kilos de viande de porc braisée à 14000 FC revient à plus au moins 259 USD au quotidien. Ce qui porte la vente à plus de 7750 USD le mois. Pourtant, ces marchants vendent jusqu’à plus de 50 Kilo par jour ce qui porte le chiffre à plus de 15 000 USD le mois.

Selon la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) l’économie congolaise repose 90 % sur le commerce informel. Actuellement il est important pour le nouveau gouvernement en quête de financements, de formaliser le secteur informel qui capte beaucoup d’argent sans que les taxes ne soient payées correctement.

Yolo Kapela est donc devenu le lieu mythique pour prendre ce petit repas appelé communément « Ngulu ya Kapela ». Et Kinshasa ne cesse de réserver des surprises surtout sur le plan culinaire.

Willy Akonda Lomanga