A LA UNE :

Le gouvernement doit respecter les critères de performance pour bénéficier des financements du FMI et de la BM ( Mabi Mulumba)

Ituri : trop de confusion dans la Motion contre Bamanisa sur le contenu des accusations

RDC : rentrée timide de Joseph Kabila sur la scène politique à Songololo

Projet des Corridors : une nouvelle porte s’ouvre pour Bamanisa dans son programme de développement de l’Ituri

Le pont Jeté sur la rivière N’djili n’est pas menacé d’écroulement selon l’Hon Marie Ntumba Muabi

Première Dame : une fonction désormais officielle en RDC ?

Mutombo Dikembe et Éric Mandala lancent le Magazine sportif Afrique de demain

Les pays d'Afrique centrale doivent relever ces défis ensemble pour arrêter le terrorisme qui endeuille nos populations (Marie Tumba Nzeza)

Ituri : escroqués par Shore Business (Bindo), les députés voulaient se faire rembourser par le gouverneur Bamanisa

Ituri : Jean Bamanisa avait pourtant fait appel à l’IGF pour contrôler sa gestion financière avant la motion de défiance

Ituri : la motion de défiance contre le gouverneur Bamanisa entachée de plusieurs irrégularités

Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon : Myriam Iragi de Top Congo lauréate de la sixième édition

La Nouvelle Génération Tshisekedi autour de Junior Mata M'elanga pour des nouvelles directives

"Junior Mata M'Elanga invite les jeunes à soutenir  l'opération « Congo Bopeto »

Kinshasa: un policier vient d’abattre froidement l’A G du centre de santé Vijana à Lingwala

La police et les wewas : deux nouveaux groupes autonomes et sans maitres à Kinshasa ?  

Viande de porc braisée : Une spécialité de Yolo Kapela à Kinshasa

Accident de Mbanza Ngungu : le bilan officiel est de 30 morts et 16 blessés selon l’AT

ERCO solaire : une usine congolaise de fabrication des panneaux solaire à Kinshasa 

RDC : le pays a dépensé plus de 238 millions USD de plus que les recettes réalisées au 6 septembre 2019 ( BCC)

  1. Ituri : Jean Bamanisa avait pourtant fait appel à l’IGF pour contrôler sa gestion financière avant la motion de défiance

Le gouverneur de la Province de l’Ituri Jean Bamanisa Saidi avait, dans une lettre du 05 septembre 2019, demandé à l’Inspection Générale des Finances  de diligenter une mission d’enquête pour faire de la lumière sur sa gestion financière et celle de la province de l’Ituri. Demande faite après les spéculations sur le détournement des fonds alloués par le gouvernement central en faveur des déplacés de Djugu. Principal dossier qui a également fait l’objet de la motion de défiance dirigée contre lui par certains députés provinciaux le 20 novembre dernier. La question est celle de savoir pourquoi, l’Assemblée Provinciale, dont une copie avait été adressée à son président, n’a elle pas attendu les enquêtes de l’Inspection Générale des Finances  qui pourtant avaient été programmées initialement au 30 novembre 2019 ? Cette motion de défiance contre le gouverneur Bamanisa est liée plus de 80 % sur des questions de gestion. Alors pourquoi cette précipitation pendant que l’instance la mieux placée pour le contrôle des finances reste l’IGF ?

Dans cette lettre envoyée à l’Inspecteur Général des Finances au mois de septembre dernier, Jean Bamanisa Saidi avait indiqué qu’une copie de sa lettre adressée au ministre des Finances pour solliciter un appui financier en vue de faire face aux urgences sécuritaires dans le cadre de la consolidation de la paix en Ituri avait fuité.

«  Etrangement, quelques jours après, la copie de la dite lettre et la ventilation des besoins avec accusée de réception du Ministère des Finances s’est retrouvée entre les mains d’un député nationale de la Province de l’Ituri qui en a fait des dangereuses dénonciations à travers les médias et réseaux sociaux avec affirmations scandaleuses outrées, allant jusqu’à imputer  au gouvernement Provincial le détournement des fonds, pourtant destinés aux besoins stratégiques et sécuritaires sans qu’un moindre contrôle ait été réalisé, ni par l’Assemblée Provinciale, moins encore quelque organe de contrôle légalement établit, pour en savoir les affectations comptables » indique ce document.

Et d’ajouter :

« Ainsi donc, cette malencontreuse diatribe étant de nature non seulement  à ternir l’image des institutions provinciales de la Province de l’Ituri et exposé le gouvernement provincial au discrédit et au mépris de l’opinion publique avec conséquences très fâcheuses sur les stratégies opérationnelles de la zone de défense, nous vous serons gré de bien vouloir diligenter un contrôle de gestion en Province de l’Ituri afin d’établir la lumière sur notre gouvernance financière et de juguler les spéculations » a conclu cette lettre.

Et en date du 01 octobre, l’inspecteur générale des finances avait donné son accord en programmant cette mission pour le 30 novembre 2019 en l’élargissant sur l’Assemblée Provinciales mais aussi sur les régies financières de la Province.  Mais le gouverneur a également sollicité le même contrôle pour la DGDA Ituri.

Au regard de ce qui précède il ya lieu de se poser la question de savoir pourquoi les députés provinciaux ont-ils signé cette motion de défiance sachant qu’une mission de l’Inspection Générale des Finances était en cours ?  Qui a réellement peur de cette mission ?

Et dans sa lettre du 22 novembre 2019, l’Inspecteur Générale des Finances à renvoyé cette mission au mis de Janvier et ce, sur demande du gouverneur.

La Rédaction