A LA UNE :

La société civile saisit Mabunda sur l'urgence de la mise en place des nouveaux animateurs de la CENI

Un monument pour Étienne Tshisekedi, un Jardin pour Kibassa et les VIP Udps sur le Blvd Lumumba

Marché central, Zando ne reprendrait plus, l'Hôtel de ville opte pour un mall

Pdce, faut-il désinfecter, exorciser, mithridatiser ou table rase?

Gecamines, Matata, un témoin à charge si Fatshi le consultait

Passerelles, Willy Ngopoos expose l'Etat à des poursuites

Don anti-Covid malgache, Eteni doit rassurer Amos Mbayo, Léopards Vs Madagascar n'est pas la contrepartie

Kin Kiey Mulumba, le retour réclamé d'un pro pour plus d'efficacité de l'action du gouvernement

Finances publiques, même Ilunga Ilunkamba doute de la sincérité de la BCC

Procès Kamerhe, des ententes directes au grand dam de l’Etat

CSAC, Eliezer Tambwe, Nembalemba, etc., black-listés par Chantal Kanyimbo

Lettre ouverte au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi
Concerne : votre politique de Fosse Commune pour les Congolais (FCC) face au Covid-19

DGI, Sele Yaghuli se brûle les plumes... comme Icare

DGI: Sele Yaghuli joue derechef avec les nerfs de Fatshi

Mort de l'ancien combattant Daniel Miuki, le ministre Sylvain Mutombo salue la mémoire d'un héros de la guerre mondiale 40-45

Même les aéronefs sont interdits de survol : Palais de Marbre, qu’est-ce qui s’y passe? Et pourquoi?

UDPS: la SYMAC exige l'installation du directoire comme voie de sortie de crise

Des armes et munitions made in DRC, Tshisekedi a en projet une industrie militaire

UDPS: le Collectif des parlementaires debouts appelle Félix Tshisekedi à réconcilier le parti

Covid-19 : Barrick Gold corporation disponibilise plus 1,5 millions USD en matériels et équipements pour la RDC

  1. Ituri : escroqués par Shore Business (Bindo), les députés voulaient se faire rembourser par le gouverneur Bamanisa

La motion de défiance contre le gouverneur de la province de l’Ituri  ne cesse d’apporter ses révélations. Selon les sources locales, la majorité des députés provinciaux se sont endettés auprès d’Afriland First Bank et ont placé cet argent dans les opérations de pyramides financiers comparable à « Bindo, Nguma ou encore Dutch international » de mauvaise mémoire. Sur instruction de la BCC, cette société d’escroquerie a été fermée et les autorités provinciales ont demandé à toute la population de ne plus y déposer de l’argent. D’après ces sources, les députés provinciaux se sont rabattus, sans succès, auprès du gouverneur Jean Bamanisa Saidi pour payer leurs dettes, d’où leur colère contre lui. A cela il faut ajouter la pression de certains opérateurs économiques véreux qui se sont, depuis très longtemps, versés dans la fraude fiscale et douanière.

Les sources locales de la province de l’Ituri rapportent que la plupart des députés provinciaux ont contracté des crédits  auprès d’Afriland First Bank siège de Bunia et qui variant entre 20 à 40 000 USD pour les membres du Bureau.  Elles indiquent que ces derniers ont placé, pour la plupart, cet argent auprès de l’entreprise Shore Busines pour avoir des gains faciles.

Shore Business est une entreprise qui effectuait des opérations semblables avec celle de Bindo ou Nguma dans les années 1990. Déjà, au mois de novembre 2018, la Banque Centrale du Congo avait demandé à la population de ne pas se fier à des cryptos monnaies et avait demandé aux autorités judiciaires de veiller à la fermeture des ces institutions. Messages soutenus encore plusieurs fois par la BCC et cette situation a parmi au Procureur Générale prêt la cour d’appel de l’Ituri de procéder à leur cessation d’activité.  

Et à ces sources de rapporter que les députés provinciaux ont sollicité auprès du gouvernement provincial un appui pour apurer leurs dettes  mais ce dernier n’a pas pu trouver de ligne budgétaire pour les soutenir, d’où leur colère et acharnement contre Jean Bamanisa Saidi.

Autres dossiers brulants sont notamment liés au redressement économique initié par le gouverneur de l’Ituri. Il s’agit entre autre de la décision du Chef de l’Etat, dont l’instruction a été donné au ministre des Finances et aux Gouverneurs de provinces de faire cesser les exonérations. La taxes appliquées sur l’importation du carburant dont la perception se faire directement à Mahagi , la Perception des fonds du Fonds National d’entretien routier FONER, sont autant de questions qui agitent certains opérateurs économiques véreux, qui sont prêt à mettre de l’argent pour faire partir Jean Bamanisa.

Mais ce dernier est une ancien Administrateur Délégué de la FEC et connait toutes les méthodes de la fraude fiscale.

La Rédaction