A LA UNE :

La société civile saisit Mabunda sur l'urgence de la mise en place des nouveaux animateurs de la CENI

Un monument pour Étienne Tshisekedi, un Jardin pour Kibassa et les VIP Udps sur le Blvd Lumumba

Marché central, Zando ne reprendrait plus, l'Hôtel de ville opte pour un mall

Pdce, faut-il désinfecter, exorciser, mithridatiser ou table rase?

Gecamines, Matata, un témoin à charge si Fatshi le consultait

Passerelles, Willy Ngopoos expose l'Etat à des poursuites

Don anti-Covid malgache, Eteni doit rassurer Amos Mbayo, Léopards Vs Madagascar n'est pas la contrepartie

Kin Kiey Mulumba, le retour réclamé d'un pro pour plus d'efficacité de l'action du gouvernement

Finances publiques, même Ilunga Ilunkamba doute de la sincérité de la BCC

Procès Kamerhe, des ententes directes au grand dam de l’Etat

CSAC, Eliezer Tambwe, Nembalemba, etc., black-listés par Chantal Kanyimbo

Lettre ouverte au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi
Concerne : votre politique de Fosse Commune pour les Congolais (FCC) face au Covid-19

DGI, Sele Yaghuli se brûle les plumes... comme Icare

DGI: Sele Yaghuli joue derechef avec les nerfs de Fatshi

Mort de l'ancien combattant Daniel Miuki, le ministre Sylvain Mutombo salue la mémoire d'un héros de la guerre mondiale 40-45

Même les aéronefs sont interdits de survol : Palais de Marbre, qu’est-ce qui s’y passe? Et pourquoi?

UDPS: la SYMAC exige l'installation du directoire comme voie de sortie de crise

Des armes et munitions made in DRC, Tshisekedi a en projet une industrie militaire

UDPS: le Collectif des parlementaires debouts appelle Félix Tshisekedi à réconcilier le parti

Covid-19 : Barrick Gold corporation disponibilise plus 1,5 millions USD en matériels et équipements pour la RDC

  1. 2019 : année record  des millions USD en RDC

L’année 2019 aura été marquée par des scandales à répétition évaluées à des millions de dollars américains. Jamais dans l’histoire de la RDC, du moins ces trente dernières années le mot million n’a autant été cité. Des funérailles du feu Etienne Tshisekedi, en passant par les contrats de gré à gré sans compter les retro-commissions ou encore les festivités pour l’an un de l’alternance. Même les voyages du chef de l’Etat sont comptés à des millions USD. 2019 pourrait, pourquoi pas être rebaptisée, « année des millions USD ».  

Au mois de mai dernier à l’annonce du retour de la dépouille du feu Etienne Tshisekedi, c’est donc un montant de 2,5 millions USD qui a été annoncé via des documents sur les réseaux sociaux rien que pour le Mausolée sans compter l’organisation de l’ensemble des funérailles. S’en est suivi des démentis sans en donner le chiffre exact mais plus de six mois après, malgré l’argent décaissé et multiples promesses, la tombe d’Etienne Tshisekedi ressemble toujours à un grand pavillon et la retransmission en direct a couté 52 000 USD. Certaines sources ont estimé l’organisation de ces obsèques entre 2 à 6 millions USD.

Mi-juillet 2019  le trésor public congolais annonce le versement de 100 millions USD à des sociétés pétrolières pour compenser leur manque à gagner. L’Etat est censé récupérer 15 % de cette somme mais au lieu d’atterrir dans les caisses de l’Etat, les 15 millions USD sont versés dans les comptes du comité de suivi des prix des produits  pétroliers puis disparaissent dans la Nature. L’inspection Générale des finances enquête puis stoppée par le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat. Le dossier est renvoyé à la justice. Interrogé sur le dossier le Chef de l’Etat à parlé de « Cop » terme utilisé par les Kinois quand on obtient une transaction entre amis.

 Juillet toujours, l'homme d'affaires d'origine libanaise Jammal Samih obtient deux contrats pour un montant de plus de 114 millions de dollars pour deux de ses sociétés, Samibo et Husmal avec pour mission de construire 4 500 maisons en préfabriqué dans cinq provinces de République démocratique du Congo (RDC), pour la population civile, mais aussi pour les militaires et les policiers. Un contrat signé de gré à gré sans suivre le processus de passation des marchés publics. Des maisons qui ont également fait l’objet d’une polémique à cause des images des maisons prises dans un autre pays et présenté comme des maisons  construites au camp Tshatshi.

Puis vint les 6 millions pour l’organisation de l’an 1 de l’alternance sans compter le scandale en cours sur les accusations de détournement de 200 millions par le comité de gestion de la Gécamines. Et au Président Tshisekedi d'ajouter que ses voyages n'avaient pas atteint 50 millions USD.

A cela il faut ajouter d’autres dossiers qui ne sont pas encore mis sur la place publique. Jamais dans l’histoire de la RDC, ou peut être du Zaïre on aurait autant parlé des millions USD. Et 2019 aura été l’année record. Attendons encore jusqu'au 31 décembre 2019,  peut être qu’un autre million pourrait faire sa notoriété.

Willy Akonda Lomanga