A LA UNE :

Affaire 200 millions USD : deuxième round d’une bataille rangée entre Yuma et les Géants miniers

Mabi Mulumba appelle le gouvernement à mettre l’accent sur le niveau d’accès à l’électricité (Analyse)

Ituri : Le gouvernement provincial envisage de mettre en place deux Parcs à bois pour lutter contre la fraude

Le Directeur des Infos d’Univers G TV attaqué grièvement par des délinquants la nuit dernière

Etienne Tshisekedi repose toujours dans une structure temporaire près de 3 ans après sa mort

José Sele Yalaghuli accusé à tord ou à raison de bloquer les dépenses publiques

Retro 2019 : Kibali gold Mine, l’exemple d’une meilleure société minière en RDC

Ituri : l’Ass Prov manque de respect au Chef de l’Etat en lui envoyant un massage par voie de communiqué

Retro 2019 : véritable guerre de communication entre Denise Nyakeru et Olive Lembe

Migration des chaînes vers la TNT : Jolino Makelele s'investit dans l'amélioration de la qualité

Renforcer les liens entre le Kivu et le Rwanda : premier faux pas de Kamerhe à Kigali

2019 laisse à 2020 une ville de Kinshasa totalement méconnaissable

Deux entreprises de l'Ituri au centre de la motion défiance contre le Gouverneur Bamanisa

Les prochaines élections présidentielles et législatives seront organisées dans exactement 4 ans 

« J'ai trouvé une armée structurée » avait déclaré le Président Félix Antoine Tshisekedi

Après les révélations des ADF, le gouvernement doit procéder à des arrestations

Le Président de l'Assemblée Provinciale de l'Ituri défie le Président Fatshi (Images)

Tshopo: Le naufrage d'une baleinière fait deux morts et pertes de marchandise à Basoko

Message de vœux de Noel et de nouvel an du couple présidentiel avec une touche particulière

Quelles perspectives économiques pour le développement de la RDC ? Par Mabi Mulumba

  1. Retro 2019 : Kibali gold Mine, l’exemple d’une meilleure société minière en RDC

Dans toutes les conférences de Presse de 2019, organisée chaque trois mois, les différents acteurs dont la société civile du Haut Uéle, plusieurs organisations de l’ancienne Province Orientale, les hommes de médias et autres, ont demandé à Mark Bristow , Président et PDG de Barrick, de cavalier seul dans les revendications liées au niveau code minier. Selon eux, Kibali Gold Mine a fait ses preuves dans l’implantation de ses activités à Doko Durba, une cité qui s’est totalement transformée en 10 ans pour devenir presqu’un Paradis pour les communautés locales. Kibali a aussi marqué les esprits par sa promotion de la main d’œuvre locale et l’octroi des contrats de valeurs aux contractants congolais. Une initiative saluée par tous et qui demandent  à cette société de discuter de manière autonome avec autorités  congolaises.

Pour la deuxième année consécutive Kibali s’est résolue de produire pour 2019 plus de 750 000 Onces d’or. Un pari qu’elle pourrait  atteindre vu les résultats satisfaisants au troisième trimestre comme l’indiquait son communiqué :

 «  L'exploitation souterraine et la descenderie verticale de la mine d'or de Kibali ont battus des nouveaux records de production minière au troisième trimestre. Ceci permet à la mine d'or de premier rang de Barrick de rester sur la bonne voie afin d’atteindre ou de dépasser ses prévisions annuelles de 750,000 onces1. L’alimentation et la récupération au cours du trimestre ont été conformes ou au-dessus du niveau nominal » avait affirmé ce document du 23 octobre 2019.

Et lors de cette conférence, les différents acteurs ont salué la performance de cette entreprise aurifère et on demandé à Mark Bristow de ne plus plaider ensemble avec les autres sociétés minières, qui pour la plus part, s’illustrent en mauvais exemple après leur implantation.

L’entreprise aurifère Kibali Gold Mine est une filiale du géant  minier Barrick Gold Corporation et a totalisé 10 ans d’existence en 2019 depuis l’acquisition du projet Moto en 2009. Cout total d’investissement 2,7 milliards USD. Pour Mark Bristow, Président, Directeur Général et copropriétaire de Barrick Gold Corporation, c’est une longue histoire qui a permis la transformation de manière  sensible, non seulement des installations de cette mine mais aussi et surtout l’amélioration des conditions de vie des communautés locales.

Kibali comprend 10 permis couvrant une superficie d’environs 1836 Kilomètre carrés dans les champs aurifères Moto au Nord de la RDC. Il comprend une exploitation à ciel à ciel ouvert et souterraine  intégrée ainsi qu’une usine de traitement de 7,2 Mtpa. Le projet est alimenté en énergie électrique composée de trois barrages ( Nzoro2, Ambarau et Azambi) mais aussi d’une centrale thermique pour les périodes de faibles pluviométrie et en secours. Des installations propres à l’entreprise qui permettent également de desservir la population locale.

C’est surtout son dynamisme en octroyant des contrats de sous-traitance et de contractant aux congolais dépassant parfois  plus de 100 millions annuels, qui fait l’exception de Kibali en RDC. C’est ainsi que les appels se multiplient pour que cette entreprise puissent également s’implanter dans d’autres province, pourquoi pas multiplier ou mieux diversifier ses activités en exploitant également du cuivre et du cobalt.

La Rédaction