A LA UNE :

Ituri : bientôt la réhabilitation de 5 postes frontaliers et 3 sites intérieurs

Avis à Manifestation d’intérêt: Mise en concession des routes provinciales et locales de l'Ituri

Atelier Kibali : Multiplicité d’acteurs dans la perception des taxes environnementales selon le constat

Ituri : 1000 Km des routes à réhabiliter dans le cadre du Partenariat Publique Privé

Kibali : Barrick Gold Corporation s’oppose à la vente ou au transfère des actions de la SOKIMO

Nouveau code Minier : Kibali a versé 6 millions USD directement aux Entités Territoriales Décentralisée

Sécurité, la RDC se dote d’une première industrie militaire

Explosifs : des privés défient le ministère de la Défense et les FARDC 

Respect de l’environnement : Kibali Gold Mines partage son expérience avec les acteurs étatiques, les miniers et la société civile

Plan de Trésorerie ou proposition de modification du Budget 2020 ?

Spécial UDPS 38 ans :   Vundwawe et Ggbanda  savaient et voulaient collaborer

Arrêté à l’AND (ANR), Birindwa reste BCBG, il ne mange qu’européen, dort en pyjama 

Kalev Mutond  interdit de quitter Kinshasa

Attaques contre Kamerhe :  Amato Bayubasire répond à Jean Marc Kabund

Les réserves de change : 1,03 milliard USD au 31 janvier selon la BCC

Abus de pouvoir : la Cour Constitutionnelle recadre les Ass. Prov. de Kinshasa et de l’Ituri

Urgent : Mike Mukebayi réhabilité par la Cour Constitution

Urgent : Jean Bamanisa Saidi réhabilité par la Cour Constitution

La 7ème édition de la fête du livre de Kinshasa de tiendra du 14 au 22 février 2020

  1. Ituri : Le gouvernement provincial envisage de mettre en place deux Parcs à bois pour lutter contre la fraude

Le gouvernement provincial de l’Ituri envisage de mettre en place deux Parcs à bois pour permettre de contrer le flux de bois destiné à l’exportation mais aussi à la consommation locale dans la province. C’est ce qu’a affirmé le commissaire provincial à la Préservation de l’Ecologie au cours d’une interview accordé à rdc26.com lors de sa mission effectuée à Kinshasa. Pour Jean Marie Nyolo Lonema, la mise en place de ces plates formes doit permettre non seulement d’avoir les statistiques réelles sur la sortie de cette matière première mais aussi de lutte contre la fraude fiscale.

Le commissaire Jean Marie Nyolo Lonema a indiqué avoir pris langue avec le Fond Forestier National pour mettre en place ces instruments de contrôle

«  Ma mission a consisté à prendre langue avec le Fond Forestier National en vue d’harmoniser les vues en rapport avec les assiettes fiscales principalement sur la taxe de déboisement. Et aussi nous devrions envisager avec le FFN, la construction de deux parcs à bois pour la vérification des bois destinés à l’exportation. Ce sont des plates formes de contrôler qui doivent déterminer le volume des bois destinés à l’exportation et même le volume des bois destiné à la consommation interne ». a indiqué le commissaire provincial.

D’après lui, la province de l’Ituri voudrait s’inspirer du modèle établi par l’une de ses provinces voisine.

« Nous avons l’expérience dans la province voisine du nord Kivu ou la mise en place des parcs à bois a permis une augmentation du volume à plus de 200 %. Cela signifie que grâce à ces plates formes tout est canalisé, contrôlé et connu  mais aussi cela permet d’avoir une idée globale sur l’ensemble des transactions de la Province. Une cargaison ne peut pas quitter la RDC et se faire certifier à l’Etranger sans avoir été préalablement contrôlé et quantifié à l’intérieur de la province.  Ceux qui ne veulent de ce contrôle commencent maintenant à utiliser notre point de sortie pour tenter de faire passer leurs produits.  Même nos exploitants forestiers qui autrefois exportaient à l’époque leur produit via le poste frontalier de Kasindi au Nord Kivu, n’y vont presque plus et tentent de le clandestinement en Ituri. Le contrôle de flux de Bois sans ces parcs risque d’être une mission complètement difficile ».

Le commissaire provincial à la Préservation de l’Ecologie affirme également qu’un avant projet de l’arrêté provincial créant les parcs à bois à la frontière de Mahagi, Kasinyi et à Aru est en examen au niveau du gouvernement provincial.

La province de l’Ituri exploite plusieurs sortes de bois dont le bois Blanc et le bois rouge.

Willy AKonda Lomanga