A LA UNE :

Ituri : bientôt la réhabilitation de 5 postes frontaliers et 3 sites intérieurs

Avis à Manifestation d’intérêt: Mise en concession des routes provinciales et locales de l'Ituri

Atelier Kibali : Multiplicité d’acteurs dans la perception des taxes environnementales selon le constat

Ituri : 1000 Km des routes à réhabiliter dans le cadre du Partenariat Publique Privé

Kibali : Barrick Gold Corporation s’oppose à la vente ou au transfère des actions de la SOKIMO

Nouveau code Minier : Kibali a versé 6 millions USD directement aux Entités Territoriales Décentralisée

Sécurité, la RDC se dote d’une première industrie militaire

Explosifs : des privés défient le ministère de la Défense et les FARDC 

Respect de l’environnement : Kibali Gold Mines partage son expérience avec les acteurs étatiques, les miniers et la société civile

Plan de Trésorerie ou proposition de modification du Budget 2020 ?

Spécial UDPS 38 ans :   Vundwawe et Ggbanda  savaient et voulaient collaborer

Arrêté à l’AND (ANR), Birindwa reste BCBG, il ne mange qu’européen, dort en pyjama 

Kalev Mutond  interdit de quitter Kinshasa

Attaques contre Kamerhe :  Amato Bayubasire répond à Jean Marc Kabund

Les réserves de change : 1,03 milliard USD au 31 janvier selon la BCC

Abus de pouvoir : la Cour Constitutionnelle recadre les Ass. Prov. de Kinshasa et de l’Ituri

Urgent : Mike Mukebayi réhabilité par la Cour Constitution

Urgent : Jean Bamanisa Saidi réhabilité par la Cour Constitution

La 7ème édition de la fête du livre de Kinshasa de tiendra du 14 au 22 février 2020

  1. Jean Bamanisa promet de saisir la justice contre la LICOCO pour diffamation 

Le Gouverneur de la province de l’Ituri se dit prêt à saisir la justice contre la Ligue Congolaise de Lutte conte la Corruption (LICOCO)  pour des propos diffamatoires après la publication de son communiqué publié le 23 janvier dernier accusant le gouverneur de l’Ituri de plusieurs chefs d’accusations dont la vente illicite de 12 Kg d’Or saisis  aux mains des bandits mains armés qui avaient tués un sujet chinois et un policier Congolais sur la route Komanda et Bunia. Pour Jean Bamanisa Saidi accuse cette organisation citoyenne de se servir uniquement des documents rendus publique par ses détracteurs sans mener une enquête fiable et contradictoire. Au vu des accusations de la LICOCO et des réponses du Gouverneur Bamanisa, il y a lieu de se poser la question de savoir, pourquoi une organisation aussi sérieuse  peut elle verser  dans des telles affirmations sans vérifier les faits ? Qui a donc manipulé la  LICOCO au point de la faire ainsi ridiculiser ?

Dans son communiqué la LICOCO accuse le gouverneur de l’Ituri d’avoir géré de manière opaque environs  1 679 180 400 CDF soit l’équivalent de 1 000 000 USD alloués au Gouvernement Provincial de l’Ituri pour mener des actions de pacification et appuyer le retour de la paix à Djugu, Mahagi et Irumu ou encore le manque de traçabilité sur l’utilisation d’un montant de 7 milliards CDF remis au Gouvernement Provincial par le Gouvernement Central afin de mettre fin au dossier de Djugu.

La LICOCO a également indiqué que cette vente illicite de 12 Kg d’Or n’est pas tracé dans le compte du Gouvernement Provincial comme l’avait affirmait, selon son document, un député Provincial de l’Ituri qu’elle avait contacté.

LICOCO a même demandé la démission urgente du Gouverneur Jean Bamanisa de son poste de Gouverneur de l’Ituri  et au Parquet Général près la Cour de Cassation d’ouvrir un dossier judiciaire contre Mr Jean Bamanisa. Elle a aussi sollicité auprès de l’Assemblée Provinciale de l’Ituri le dépôt d’une plainte contre le Gouverneur Jean Bamanisa pour détournement des biens saisis par la Justice.

Mais la réponse du gouverneur de l’ituri ne s’est pas fait attendre :

« En effet nous sommes surpris de lire les aberrations contenues dans ce document visiblement vous remis par nos détracteurs et ne ressemblant pas au travail d’une ligue digne de ce nom censée mener des enquêtes contradictoires et fiables tant auprès du Gouvernement provincial que d’autres services étatiques présents en Ituri … Tout en nous réservant le doit de saisir la justice face à vos propos diffamatoires, nous contestons vivement vos allégations… »

Et concernant l’utilisation d’un montant de 7 milliards CDF remis au Gouvernement Provincial par le Gouvernement Central afin de mettre fin au dossier de Djugu, jean Bamanisa répond :

« Nous ne sommes pas en possession d’une pareille information, et nous exigeons donc des éléments de preuve de votre part pour cette affirmation gratuite ».

En parlant de 12 Kg d’or le Gouverneur de la province de l’Ituri réplique en disant qu’il ne s’agissait  que de 6.539,16 grammes d’or soit 12 plaquettes saisis par la justice militaire.

« Bref, à la lecture de votre communiqué et vu les intentions mal cachées, vous êtes tout autant poursuivables que les personnes qui vous ont mal informés vous poussant ainsi à des allégations attentatoires à notre honorabilité. Nous vous demandons d’user des mêmes canaux de diffusion que vous avez utilisés pour faire passer cette mise au point » a conclu le gouverneur de l’Ituri

La Rédaction