A LA UNE :

Ituri : bientôt la réhabilitation de 5 postes frontaliers et 3 sites intérieurs

Avis à Manifestation d’intérêt: Mise en concession des routes provinciales et locales de l'Ituri

Atelier Kibali : Multiplicité d’acteurs dans la perception des taxes environnementales selon le constat

Ituri : 1000 Km des routes à réhabiliter dans le cadre du Partenariat Publique Privé

Kibali : Barrick Gold Corporation s’oppose à la vente ou au transfère des actions de la SOKIMO

Nouveau code Minier : Kibali a versé 6 millions USD directement aux Entités Territoriales Décentralisée

Sécurité, la RDC se dote d’une première industrie militaire

Explosifs : des privés défient le ministère de la Défense et les FARDC 

Respect de l’environnement : Kibali Gold Mines partage son expérience avec les acteurs étatiques, les miniers et la société civile

Plan de Trésorerie ou proposition de modification du Budget 2020 ?

Spécial UDPS 38 ans :   Vundwawe et Ggbanda  savaient et voulaient collaborer

Arrêté à l’AND (ANR), Birindwa reste BCBG, il ne mange qu’européen, dort en pyjama 

Kalev Mutond  interdit de quitter Kinshasa

Attaques contre Kamerhe :  Amato Bayubasire répond à Jean Marc Kabund

Les réserves de change : 1,03 milliard USD au 31 janvier selon la BCC

Abus de pouvoir : la Cour Constitutionnelle recadre les Ass. Prov. de Kinshasa et de l’Ituri

Urgent : Mike Mukebayi réhabilité par la Cour Constitution

Urgent : Jean Bamanisa Saidi réhabilité par la Cour Constitution

La 7ème édition de la fête du livre de Kinshasa de tiendra du 14 au 22 février 2020

  1. Le divorce FCC-CACH est possible mais il ne pourrait intervenir maintenant  (Prof André Mbata)

Le député national de l’UDPS le professeur André Mbata a indiqué au cours de l’émission Act’U organisée  par Univers Groupe Télévision que la retraite organisée par l’UDPS ne pourrait pas nécessairement aboutir à la fin de la coalition entre le FCC et le CACH. Pour lui, il est de l’intérêt des membres du Front Commun pour le Congo de se convertir pour ne plus bloquer les actions du Chef de l’Etat. Le professeur Mbata invite également le pouvoir judiciaire à l’action pour la lutte contre la corruption.   

Répondant aux questions des journalistes le Professeur  en droit constitutionnelle a indiqué qu’il n’est pas question de parler pour l’instant de divorce entre les deux forces politiques en coalition. Pour lui, il est de l’intérêt pour toutes les parties de travailler pour le bien être de la  population.

« Je ne vois pas cette coalition subsister pour longtemps et principalement à la veille des élections de 2023. Mais pour le moment il n’est pas question de parler de séparation. Et si jamais cela arrivait qui en serait gagnant ? Vous êtes dans une coalition et vous vous faites des obstacles. Ce n’est pas normal. Il ne faut jamais désespérer  car le FCC peut changer en adoptant l’attitude de travailler pour le bien être de la population. Personne n’a intérêt. Que nos amis puissent se convertir. Le pouvoir n’a pas de sens s’il ne sert pas la population. Les conséquences seront énormes si on va aux élections aujourd’hui. Pensez vous que le FCC peut à lui seul ramener plus de 350 députés aujourd’hui. Je ne suis pas entrain d’appeler à la dissolution  ou au divorce mais j’en appelle au changement de mentalité, à la conversion et que ceux qui sont entrain de faire des blocages puissent se convertir. Le FCC n’a pas intérêt qu’on organise les élections actuellement »  a indiqué l’élu du peuple.

Pour lui, les attentes de la population sont fondées maison ne peut obtenir un changement radical en une seule année. Il indique également que les actions palpables pour cette année d’actions doivent se focaliser notamment sur la lutte contre la corruption.

Le professeur André Mbata plaide pour que la justice puisse réellement s’impliquer dans cette lutte contre la corruption.

Willy Akonda Lomanga