A LA UNE :

Covid-19 : Barrick Gold corporation disponibilise plus 1,5 millions USD en matériels et équipements pour la RDC

Diagnostic de la gouvernance des entreprises relevant du portefeuille de l’Etat par Mabi Mulumba ( Conclusion)

Diagnostic de la gouvernance des entreprises relevant du portefeuille de l’Etat par Mabi Mulumba

Droit OHADA : la France soutient l’amélioration du climat des affaires en RDC

Mabi Mulumba plaide pour la promotion de la classe moyenne congolaise

Isangi : 3000 personnes se réfugient en forêt suite à un conflit de vol de vin de palme

Socir à l’arrêt, Sonahydroc (Cohydro) construit sa propre raffinerie

Sauts de mouton: le gouvernement va encore injecter 3,5 millions USD

Gestion des déchets solides, liquides et gaziers : Kibali Gold Mines a partagé son expérience

Ituri : bientôt la réhabilitation de 5 postes frontaliers et 3 sites intérieurs

Avis à Manifestation d’intérêt: Mise en concession des routes provinciales et locales de l'Ituri

Atelier Kibali : Multiplicité d’acteurs dans la perception des taxes environnementales selon le constat

Ituri : 1000 Km des routes à réhabiliter dans le cadre du Partenariat Publique Privé

Kibali : Barrick Gold Corporation s’oppose à la vente ou au transfère des actions de la SOKIMO

Nouveau code Minier : Kibali a versé 6 millions USD directement aux Entités Territoriales Décentralisée

Sécurité, la RDC se dote d’une première industrie militaire

Explosifs : des privés défient le ministère de la Défense et les FARDC 

Respect de l’environnement : Kibali Gold Mines partage son expérience avec les acteurs étatiques, les miniers et la société civile

Plan de Trésorerie ou proposition de modification du Budget 2020 ?

  1. Arrêté à l’AND (ANR), Birindwa reste BCBG, il ne mange qu’européen, dort en pyjama 

Mars 1982, arrêtés par l’AND, Agence Nationale de Documentation, qui se muera plus tard en ANR, Lusanga, Kyungu et Lumbu sont transférés de Lubumbashi à Kinshasa et jetés dans les locaux de l’AND, avenue des 3 Z, actuelle Roi Baudouin. Quarante-huit heures plus tard, Lusanga apprend qu’un médecin a également été arrêté et qu’il se réclamait de l’UDPS. «Nous décidâmes de le rencontrer, confie Lumbu Maloba, 36 ans après le fait.

Il nous a dit qu’il s’appelait Birindwa et que c’est à la résidence de Tshisekedi qu’il a été arrêté après l’avoir rencontré ». C’était le 13 mars 1982.  «Ce nouveau venu était plein d’initiatives. Il nous suggéra de ne pas perdre le temps et de profiter de ce temps où nous étions ensemble pour organiser le parti. Malgré quelques méfiances que nous avions à son égard, nous étions cependant obligés de garder contact avec lui à cause de sa sympathie» note Protais Lumbu.

Toutefois, marié à une Italienne, Mme Barichelli, Birindwa Ci-Birhashwirwa, originaire de Mwegerere-Ngweshe, à Walungu au Sud-Kivu, il mangeait seul la nourriture que lui apportait son épouse étant donné qu’il ne goûtait même pas aux mets zaïrois que ses codétenus recevaient de leurs épouses. Résidant sur l’actuelle avenue Roi Baudouin au n°65, Birindwa fit venir matelas, draps…pyjamas pour la nuit. Le docteur sera élevé au rang de cofondateur de l’UDPS en charge des Finances, sur insistance de Tshisekedi.

De tous les leaders de l’UDPS, Birindwa était le seul à avoir moins d’enfants, juste deux, selon un rapport de la Cour de sureté de l’Etat daté du 1er juillet 1982. Le record des progénitures était alors détenu par Ngoy-Moukendy Moushala, 20 enfants, Kyungu wa Kumwanza, onze  comme Lusanga Ngiele,  six pour Kibassa. Les services ne purent déterminer le nombre des enfants de Tshisekedi.

LEVI MAWEJA