A LA UNE :

Covid-19 : Barrick Gold corporation disponibilise plus 1,5 millions USD en matériels et équipements pour la RDC

Diagnostic de la gouvernance des entreprises relevant du portefeuille de l’Etat par Mabi Mulumba ( Conclusion)

Diagnostic de la gouvernance des entreprises relevant du portefeuille de l’Etat par Mabi Mulumba

Droit OHADA : la France soutient l’amélioration du climat des affaires en RDC

Mabi Mulumba plaide pour la promotion de la classe moyenne congolaise

Isangi : 3000 personnes se réfugient en forêt suite à un conflit de vol de vin de palme

Socir à l’arrêt, Sonahydroc (Cohydro) construit sa propre raffinerie

Sauts de mouton: le gouvernement va encore injecter 3,5 millions USD

Gestion des déchets solides, liquides et gaziers : Kibali Gold Mines a partagé son expérience

Ituri : bientôt la réhabilitation de 5 postes frontaliers et 3 sites intérieurs

Avis à Manifestation d’intérêt: Mise en concession des routes provinciales et locales de l'Ituri

Atelier Kibali : Multiplicité d’acteurs dans la perception des taxes environnementales selon le constat

Ituri : 1000 Km des routes à réhabiliter dans le cadre du Partenariat Publique Privé

Kibali : Barrick Gold Corporation s’oppose à la vente ou au transfère des actions de la SOKIMO

Nouveau code Minier : Kibali a versé 6 millions USD directement aux Entités Territoriales Décentralisée

Sécurité, la RDC se dote d’une première industrie militaire

Explosifs : des privés défient le ministère de la Défense et les FARDC 

Respect de l’environnement : Kibali Gold Mines partage son expérience avec les acteurs étatiques, les miniers et la société civile

Plan de Trésorerie ou proposition de modification du Budget 2020 ?

  1. Spécial UDPS 38 ans :   Vundwawe et Ggbanda  savaient et voulaient collaborer

« Le Citoyen Vunduawe accorda toutes les garanties possibles d’exhiber n’importe quel document sans avoir la crainte d’être inquiétés (…). Il était au courant que nous avons créé un parti dénommé «Union Démocratique pour le Progrès Social. En bref, il était disposé à collaborer avec nous… ». Confidences livresques de Protais Lumbu Maloba.

Rdc26.com plonge, en effet, dans l’histoire de la création de l’UDPS en marge de la commémoration de 38 ans du désormais «parti présidentiel». Non pas pour ressasser du déjà entendu, du déjà lu, mais des anecdotes, des détails, du croustillant et du saugrenu, des non-dits pourtant cruciaux à la création  et à l’émergence de l’Union pour la démocratie et le progrès social.

Actuellement président du Conseil d’Etat, Vundwawe Te-Pemako, était en 1982, Commissaire d’Etat (ministre) des Affaires politiques et Décentralisation. Vundwawe fit inviter quelques leaders du « deuxième parti », dont (feu) Dikonda Wa Lumanisha, Kyungu wa Ku-Mwanza…Kibassa Maliba, et était assisté du conseiller diplomatique du chef de l’Etat, M. Ggbanda. « Vunduawe nous souhaita la bienvenue et émit des considérations sur certains parmi nous: Ngalula qui devrait se consacrer à ses mémoires, Tshisekedi son aîné juriste, Dikonda son collègue professeur, et moi-même [Lumbu Maloba] …malgré quelques différends qui nous avaient opposés à la Faculté de droit du campus de Kinshasa, il n’avait pas empêché  mon obtention de diplôme de licence.

Vunduawe était au courant que nous avons créé un parti politique. (…)», révèle Protais Lumbu, l’un de 13 parlementaires auteurs de la Lettre dite de 52 pages dans laquelle ils exigeaient notamment plus de démocratie au Président-fondateur, futur Maréchal, Mobutu Sese Seko. «Nous lui avons demandé, poursuit Lumbu, de recevoir un autre jour notre délégation qui allait lui apporter nos considérations sur ce qu’il nous avait dit. Il accepta. Il eut à recevoir d’abord la délégation composée de Kibassa, Ngalula, Makanda et Tshisekedi. Puis, Kibassa et Tshisekedi, et parfois, il invitait Tshisekedi à sa résidence».

Tout ministre et proche de Mobutu qu’il était, Vundwawe n’hésitait guère d’informer les fondateurs de l’UDPS « du danger d’une nouvelle arrestation », pour reprendre l’expression de Lumbu Maloba.  A partir de mars 1982, alors que l’UDPS a vu le jour un mois plus tôt, le régime commence à sévir : les leaders de l’UDPS subissent de pires humiliations, arrestation, relégation, torture. «Le pouvoir prend des meures d’éloignement à l’encontre de nos interlocuteurs, confie Lumbu Maloba. Vunduawe perdit son poste de Vice premier Commissaire d’Etat et commissaire aux Affaires politiques et Décentralisation.

Il  est même accusé dans l’affaire des « Débits d’office» alors que le conseiller diplomatique Ngbanda est nommé ambassadeur à Tel Aviv ». Celui qu’on qualifiera plus tard de « Terminator » pour de présumées exactions. L’était-il vraiment?  Rdc26.com recommande de lire «Mon apport dans le triomphe de la démocratie multipartiste » de Protais Lumbu IV, paru aux éditions Dictus Publishing en 2018. 

POLD LEVI MAWEJA