A LA UNE :

Covid-19 : Barrick Gold corporation disponibilise plus 1,5 millions USD en matériels et équipements pour la RDC

Diagnostic de la gouvernance des entreprises relevant du portefeuille de l’Etat par Mabi Mulumba ( Conclusion)

Diagnostic de la gouvernance des entreprises relevant du portefeuille de l’Etat par Mabi Mulumba

Droit OHADA : la France soutient l’amélioration du climat des affaires en RDC

Mabi Mulumba plaide pour la promotion de la classe moyenne congolaise

Isangi : 3000 personnes se réfugient en forêt suite à un conflit de vol de vin de palme

Socir à l’arrêt, Sonahydroc (Cohydro) construit sa propre raffinerie

Sauts de mouton: le gouvernement va encore injecter 3,5 millions USD

Gestion des déchets solides, liquides et gaziers : Kibali Gold Mines a partagé son expérience

Ituri : bientôt la réhabilitation de 5 postes frontaliers et 3 sites intérieurs

Avis à Manifestation d’intérêt: Mise en concession des routes provinciales et locales de l'Ituri

Atelier Kibali : Multiplicité d’acteurs dans la perception des taxes environnementales selon le constat

Ituri : 1000 Km des routes à réhabiliter dans le cadre du Partenariat Publique Privé

Kibali : Barrick Gold Corporation s’oppose à la vente ou au transfère des actions de la SOKIMO

Nouveau code Minier : Kibali a versé 6 millions USD directement aux Entités Territoriales Décentralisée

Sécurité, la RDC se dote d’une première industrie militaire

Explosifs : des privés défient le ministère de la Défense et les FARDC 

Respect de l’environnement : Kibali Gold Mines partage son expérience avec les acteurs étatiques, les miniers et la société civile

Plan de Trésorerie ou proposition de modification du Budget 2020 ?

  1. Plan de Trésorerie ou proposition de modification du Budget 2020 ?

Le ministère des finances a publié un plan de trésorerie qui ramène les dépenses de l’Etat congolais à environs 5 ,6 milliards USD contre une prévision budgétaire de 11 milliards USD. Si pour uns accusent le ministère des finances d’avoir revisité la loi budgétaire, ce dernier parle plutôt d’un plan de gestion du budget  2020 en tenant compte du niveau réel de réalisation des recettes. Ceci dans l’optique de respecter les critères de performance édictés par le Fond Monétaire International   pour entrer en programme avec la RDC. Jeux de mots en réalité car le gouvernement ne pourra exécuter les dépenses en tenant compte de ce plan de trésorerie et non du budget promulgué par le chef de l’Etat. Il s’agit au fait d’une proposition de révision du budget qui pourrait être soumis au parlement pour modification dans le cadre de collectif budgétaire.   

Il s’agit bel et bien d’une proposition de modification du budget national mais personne ne compte l’affirmer pour ne pas énerver l’autorité budgétaire qui, seule, est habilitée à réviser cette loi des finances. Le parlement étant en congé et étant donné que le gouvernement ne peut pas recourir à la planche à billet pour compenser les déficits, il a pris l’option de ne dépenser  que sur base des recettes réalisées.

Ce recours au régime de « base caisse » a permis d’avoir une idée sur le niveau de recettes nationales à partir du mois de janvier. Mais déjà, les  budgets de ces trois dernières années n’ont jamais atteint 6 milliards USD et le gouvernement devrait en tenir compte dans l’élaboration de son budget.

Plan de trésorerie ou proposition du budget révisé, seuls les mots diffèrent mais dans la pratique cela reste la même chose.  Mais il appartient à l’autorité budgétaire qui est le parlement de statuer sur ce dossier pour doter le pays d’un budget réel basé sur le niveau concret de réalisation des recettes pour en adapter les dépenses publiques.

Willy Akonda Lomanga