A LA UNE :

Covid-19 : Barrick Gold corporation disponibilise plus 1,5 millions USD en matériels et équipements pour la RDC

Diagnostic de la gouvernance des entreprises relevant du portefeuille de l’Etat par Mabi Mulumba ( Conclusion)

Diagnostic de la gouvernance des entreprises relevant du portefeuille de l’Etat par Mabi Mulumba

Droit OHADA : la France soutient l’amélioration du climat des affaires en RDC

Mabi Mulumba plaide pour la promotion de la classe moyenne congolaise

Isangi : 3000 personnes se réfugient en forêt suite à un conflit de vol de vin de palme

Socir à l’arrêt, Sonahydroc (Cohydro) construit sa propre raffinerie

Sauts de mouton: le gouvernement va encore injecter 3,5 millions USD

Gestion des déchets solides, liquides et gaziers : Kibali Gold Mines a partagé son expérience

Ituri : bientôt la réhabilitation de 5 postes frontaliers et 3 sites intérieurs

Avis à Manifestation d’intérêt: Mise en concession des routes provinciales et locales de l'Ituri

Atelier Kibali : Multiplicité d’acteurs dans la perception des taxes environnementales selon le constat

Ituri : 1000 Km des routes à réhabiliter dans le cadre du Partenariat Publique Privé

Kibali : Barrick Gold Corporation s’oppose à la vente ou au transfère des actions de la SOKIMO

Nouveau code Minier : Kibali a versé 6 millions USD directement aux Entités Territoriales Décentralisée

Sécurité, la RDC se dote d’une première industrie militaire

Explosifs : des privés défient le ministère de la Défense et les FARDC 

Respect de l’environnement : Kibali Gold Mines partage son expérience avec les acteurs étatiques, les miniers et la société civile

Plan de Trésorerie ou proposition de modification du Budget 2020 ?

  1. Respect de l’environnement : Kibali Gold Mines partage son expérience avec les acteurs étatiques, les miniers et la société civile

Le ministre de l’environnement Claude Nyamugabo a ouvert ce jeudi 20 février 2020 le premier atelier d’échange organisé par l’entreprise minière Kibali Gold Mines pour partager son expérience en rapport avec la conformité de ses  activités ou opérations  liées aux obligations environnementales sociétales prévues par le code  et règlements miniers mais aussi par rapport aux standards internationaux. Pour le ministre, les matières inscrites dénotent de la volonté de la haute direction de Kibali d’œuvrer dans la transparence dans en matière de l’environnement. Pour le Directeur Général de Kibali, Cyrille Mutombo, c’est une occasion pour Kibali de mettre en lumière sa volonté d’avoir de la transparence dans le secteur de l’environnement mais aussi et surtout de rester en contact avec tous les acteurs étatiques afin d’améliorer la gouvernance dans ce domaine.

Pour le ministre Claude Nyamugabo cette rencontre est importante et permet aux acteurs oeuvrant dans le secteur minier de dégager des recommandations utiles entre toutes les parties.  

« Les différentes matières retenues traduisent de la volonté de la haute direction de Kibali de mettre en lumière son expérience dans la gestion de tous les défis environnementaux et sociaux liés au développement durable de son projet minier. De communiquer clairement sur toutes ses opérations, sur les actions et mesures, sur les procédures mises en place avec pour objectif principal d’améliorer la compréhension des instruments légaux et réglementaires en vigueur et d’arriver à une parfaite harmonisation des vues  entre les autorités publiques compétentes et toutes sociétés minières opérant en RDC »

Pour sa part le Directeur général de Kibali cyrille Mutombo a également expliqué l’objectif visé par ces assises.

« La tenue e cet atelier offre à la Société Kibali Gold Mines l’occasion de faire une présentation générale de ses activités ou opérations en RDC, de partager (en dehors des circuits administratifs) son expérience, les actions, les mesures et les procédures   mises en place pour se conformer à toutes les obligations découlant de ses responsabilités environnementale et sociétale. En définitive, j’émets le vœu que les échanges et débats au cours de ces assises permettrons d’arriver à une meilleure compréhension  des textes légaux et réglementaires, de lever des équivoques, d’aplanir  des divergences des vues, de relever des défaillances ou faiblesses, d’apporter des correctifs nécessaires à certains ou mesures prises par la société, afin d’améliorer la gouvernance dans ces domaines importants »

Le ministre Claude Nyamugabo a également invité les autre entreprises minières à emboiter le pas à Kibali Gold Mine pour une bonne transparence dans la gestion de leur activités minières.

Cette rencontre regroupe les autorités nationales des secteurs de Mines et de l’Environnement, des responsables ou délégués des agences et institutions publiques compétentes dans les secteurs, des professionnels et experts nationaux et internationaux dans ces domaines, des animateurs de la Société Civile et des leaders communautaires, ainsi que des représentants du Groupe Barrick et d’autres sociétés minières opérant en RDC

Willy Akonda Lomanga