A LA UNE :

La société civile saisit Mabunda sur l'urgence de la mise en place des nouveaux animateurs de la CENI

Un monument pour Étienne Tshisekedi, un Jardin pour Kibassa et les VIP Udps sur le Blvd Lumumba

Marché central, Zando ne reprendrait plus, l'Hôtel de ville opte pour un mall

Pdce, faut-il désinfecter, exorciser, mithridatiser ou table rase?

Gecamines, Matata, un témoin à charge si Fatshi le consultait

Passerelles, Willy Ngopoos expose l'Etat à des poursuites

Don anti-Covid malgache, Eteni doit rassurer Amos Mbayo, Léopards Vs Madagascar n'est pas la contrepartie

Kin Kiey Mulumba, le retour réclamé d'un pro pour plus d'efficacité de l'action du gouvernement

Finances publiques, même Ilunga Ilunkamba doute de la sincérité de la BCC

Procès Kamerhe, des ententes directes au grand dam de l’Etat

CSAC, Eliezer Tambwe, Nembalemba, etc., black-listés par Chantal Kanyimbo

Lettre ouverte au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi
Concerne : votre politique de Fosse Commune pour les Congolais (FCC) face au Covid-19

DGI, Sele Yaghuli se brûle les plumes... comme Icare

DGI: Sele Yaghuli joue derechef avec les nerfs de Fatshi

Mort de l'ancien combattant Daniel Miuki, le ministre Sylvain Mutombo salue la mémoire d'un héros de la guerre mondiale 40-45

Même les aéronefs sont interdits de survol : Palais de Marbre, qu’est-ce qui s’y passe? Et pourquoi?

UDPS: la SYMAC exige l'installation du directoire comme voie de sortie de crise

Des armes et munitions made in DRC, Tshisekedi a en projet une industrie militaire

UDPS: le Collectif des parlementaires debouts appelle Félix Tshisekedi à réconcilier le parti

Covid-19 : Barrick Gold corporation disponibilise plus 1,5 millions USD en matériels et équipements pour la RDC

  1. Même les aéronefs sont interdits de survol : Palais de Marbre, qu’est-ce qui s’y passe? Et pourquoi?

Dans un deal, le plus important c’est les arrière-pensées, aimait-on dans les milieux de la camorra sicilienne. Ça bat de l’aile, la coalition au pouvoir. Même au sein du CACH, plus rien ne se cache. Entre l’UDPS et le FCC, la kinoiserie dirait que c’est comme une cohabitation entre « un kuluna et une Mbeya mbeya», ça peut barder à tout moment, avec des dégâts collatéraux.

Qu’y a-t-il au Palais de Marbre? Qui y fait quoi? L’on sait, ce n’est ni un scoop ou de l’actu, tous les réseaux GSM dans les alentours sont fréquemment brouillés. Construit à califourchon sur deux avenues, l’une est restée interdite à la circulation depuis l’époque où Laurent Désiré Kabila habitait le lieu. M’zee y a été tué en janvier 2001.

 En octobre 2012, le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, à peine entré en fonctions, prend la décision d’interdire la zone à toute circulation aérienne. L’Autorité de l’aviation civile (AAC) et la Régie des voies aériennes (RVA) appliquent à la lettre cette disposition à ce jour. Le décret de Matata n’a jamais avancé la moindre motivation de cette décision. L’on s’imagine, à l’égard du sujet belge criblé de balles, du temps de M’zee, pour avoir tenté de forcer le passage interdit sur le flanc droit du Palais de marbre, en venant de Kitambo Magasin ; tout aéronef qui survolerait le site pourrait donc être abattu. Selon nos sources, le Palais de Marbre a été au centre d’une guerre de propriété, du temps de la Conférence nationale souveraine (1992-1993),  entre un ancien gouverneur de la Banque centrale et l’Etat qui l’aura visiblement emporté. Le Palais demeurera longtemps la résidence des hôtes de marque de l’Etat. A-t-il changé de statut ? de propriété? Voilà qui mérite une question orale avec débat à coller au ministre des Affaires foncières, le Kamerhiste, en fait l’UNC Molendo sakombi.  Naturellement que la question devrait être élargie aux FCC, Pius Muabilu de l’Urbanisme et Habitat, Didier Mazengu des Transports, l’UDPS Gilbert Kakonde en charge de l’Intérieur et Sécurité. 

 Des observateurs font également remarquer qu’une autre artère, cette fois dans la commune de la Gombe,  une voie secondaire essentielle pour désengorger le boulevard du 30 juin aux heures de pointe, reste malheureusement fermée : elle ouvre sur l’ex-Groupe Litho Moboti (GLM) devenu résidence de l’ancien chef de l’Etat, actuellement sénateur, Joseph Kabila. Pourtant, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a ouvert à la libre circulation toutes les artères autour de la résidence présidentielle de Lubumbashi. Le coin a longtemps servi d’ «attrape-kinois» : les Lushois y identifiaient facilement, souvent avec ironie, les Kinois habitués à parler en gesticulant, alors que se retourner ou pointer du doigt la résidence présidentielle étaient interdits et érigés officieusement en acte délictueux.

 

Andelo Takelo