A LA UNE :

La société civile saisit Mabunda sur l'urgence de la mise en place des nouveaux animateurs de la CENI

Un monument pour Étienne Tshisekedi, un Jardin pour Kibassa et les VIP Udps sur le Blvd Lumumba

Marché central, Zando ne reprendrait plus, l'Hôtel de ville opte pour un mall

Pdce, faut-il désinfecter, exorciser, mithridatiser ou table rase?

Gecamines, Matata, un témoin à charge si Fatshi le consultait

Passerelles, Willy Ngopoos expose l'Etat à des poursuites

Don anti-Covid malgache, Eteni doit rassurer Amos Mbayo, Léopards Vs Madagascar n'est pas la contrepartie

Kin Kiey Mulumba, le retour réclamé d'un pro pour plus d'efficacité de l'action du gouvernement

Finances publiques, même Ilunga Ilunkamba doute de la sincérité de la BCC

Procès Kamerhe, des ententes directes au grand dam de l’Etat

CSAC, Eliezer Tambwe, Nembalemba, etc., black-listés par Chantal Kanyimbo

Lettre ouverte au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi
Concerne : votre politique de Fosse Commune pour les Congolais (FCC) face au Covid-19

DGI, Sele Yaghuli se brûle les plumes... comme Icare

DGI: Sele Yaghuli joue derechef avec les nerfs de Fatshi

Mort de l'ancien combattant Daniel Miuki, le ministre Sylvain Mutombo salue la mémoire d'un héros de la guerre mondiale 40-45

Même les aéronefs sont interdits de survol : Palais de Marbre, qu’est-ce qui s’y passe? Et pourquoi?

UDPS: la SYMAC exige l'installation du directoire comme voie de sortie de crise

Des armes et munitions made in DRC, Tshisekedi a en projet une industrie militaire

UDPS: le Collectif des parlementaires debouts appelle Félix Tshisekedi à réconcilier le parti

Covid-19 : Barrick Gold corporation disponibilise plus 1,5 millions USD en matériels et équipements pour la RDC

  1. DGI, Sele Yaghuli se brûle les plumes... comme Icare

Rien ne bouge, rien ne change à l'hôtel des impôts. La mise en place orchestrée en catimini par le ministre des Finances, Sele Yalaghuli n'aurait plus lieu. Celui que d'aucuns qualifient d'imbu de lui-même, infatué, s'est emberfilicoté dans les œuvres de ses mains, pour emprunter l'expression de l'Ecclésiaste. A force de braver l'institution Président de la République, commente ce confrère de la RTNC, le ministre s'est brûlé les plumes, comme Icare face au soleil. " on croit avoir des ailes d'un aigle, quand on n'a même des plumes d'un corbeau", ironise-t-il. Sele a rétropédalé en l'espace de quelques minutes enjoignant à son remplaçant à la DGI, Ngoy Yav N'zam, de faire girouette. Jeudi 7mai, peu avant midi, le DG ai a, en effet, enjoint son adjointe en charge des questions administratives et financières de procéder a l'installation de nouveaux directeurs promus unilatéralement, comme dans une jungle, par le ministre FCC des Finances. Quelques minutes après, le même DG écrit une autre note où il se rebiffe: la mise en place a été renvoyé a la saint glinglin, sine die. (Voir fac-similé).

Nul doute, des pressions sinon des remontrances sont venues en haut lieu pour refroidir les ardeurs de Yaghuli et de son écurie à l'hôtel des impôts. Des sources généralement bien renseignées rapportent que même Ilunga Ilunkamba en a ras-le-bol d'un ministre qui n'en fait qu'à sa tête. Au Budget, l'UNC Mayo aussi n'en peut plus d'un ministre qui aurait fait de la conflictualité et du sabordage de la chaîne des dépenses, ses principales stratégies de gestion.

Malheur à celui par qui vient la chute, nul doute, dans ce jeu " ténèbres lumière ", le looser est le DG intérimaire de la Direction générale des impôts. Sûr sûr, Fatshi n'en voudra plus. Un audit du fisc est en vue. Et Sele est plutôt dans un ballotage très défavorable... Un remaniement de l'équipe gouvernementale est annoncée d'ici au début du second semestre 2020. Affaire à suivre.

Popol Andelo Takelo