Angola : l’église et les élections au menu du tête-à-tête entre Paul Kisolokele et José Lourenço

L’entretien, jeudi 6 juillet, entre le représentant légal de l’église Kimbanguiste en Angola, Paul Kisolokele Kiangani et le candidat du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), José Lourenço, actuellement ministre de la Défense, a tourné sur l’église et les prochaines élections.

Selon les sources proches de l'église, pendant plus de deux heures, les deux personnalités ont partagé un entendement commun sur le rôle citoyen de l’église dans l’édification de l’Etat. Ainsi, l’église Kimbanguiste consent de participer activement au processus électoral en cours devant cheminer aux élections prévues le 23 août prochain.

La rencontre a également été une occasion pour l’église kimbanguiste de solliciter auprès de l’Etat angolais le soutien pour les personnes démunies. Message bien reçu par le dauphin de Edouardo Dos Santos, qui a rassuré par ailleurs sur la sécurité des personnes lors des scrutins.

L’église Kimbanguiste a été légalisée par les autorités angolaises depuis le 18 novembre 1974. Et pour le leader spirituel de l’église en Angola, les Kimbanguistes ont joué un rôle fondamental dans la lutte pour l’indépendance du pays. Ils devront ainsi rester actifs dans l’histoire en allant massivement voter le 23 août prochain.