Entre Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi, la trahison n’est pas à l’ordre du jour !

C’est une sortie en public traductrice d’un message. Les relations sont au beau fixe… Le président du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement garde bien ses lignes contre vents et marrées. Et pour rien, Félix Tshisekedi serait prêt à cautionner l’initiative d’un 3ème dialogue qui viserait à accorder un autre sursis à l’autorité morale de la Majorité présidentielle, Joseph Kabila. La rencontre à New York, loin de Kinshasa, entre Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi laisse entrevoir la détermination de ces leaders de l’Opposition à garder le cap dans le seul objectif de l’alternance politique.

Tout parait clair : le tandem Félix Tshisekedi- Pierre Lumbi tient bon aux commandes du Rassemblement, et c’est aussi le cas des rapports au beau fixe qu’entretient Félix Tshisekedi, président du Rassemblement, avec Moïse Katumbi, candidat déclaré à la prochaine présidentielle. Les deux hommes se sont donné rendez-vous, loin de Kinshasa et de l'Europe, pour consolider leur union. La séance photo balancée pour la vue publique vise-t-elle à affirmer : " entre les deux, la trahison n’est pas à l’ordre du jour !" Pour le fils Tshisekedi, il s’agit là d’une réponse aux dernières rumeurs véhiculées dans la ville et faisant état de sa possible compromission pour prendre les commandes du gouvernement.

Félix Tshisekedi ne serait donc pas cette pièce de rechange indiquée pour remplacer Bruno Tshibala à la Primature… Le temps devra le prouver. Entre-temps, une question se pose : l’échéance de décembre 2017 s’approchant à grands pas, la MP a-t-elle vraiment tenté de débaucher Félix Tshisekedi pour le désolidariser du Rassemblement ? Si oui, devra-t-elle (la MP) reconnaitre cet échec et miser sur une autre stratégie ? Sinon, les sources dites « sûres » auxquelles s’est référé l’ancien Porte-parole du chef de l’Etat, Kudura Kasongo avec son tweet qui a alimenté la controverse sur le choix de Félix Tshisekedi pour remplacer Bruno Tshibala en septembre prochain, devra encore révéler des choses !