Kinshasa: André Kimbuta envisage instituer une taxe obligatoire de 50 FC pour lutter contre l’insalubrité

Les Kinoises et Kinois seront désormais contraints de payer une taxe de 50 FC pour lutter contre l’insalubrité qui pollue la ville de Kinshasa.

L’idée de cette nouvelle taxe a été prônée par le gouverneur de la ville de Kinshasa André Kimbuta Yango lors d’une réunion entre le gouvernement provincial de la ville et le ministère de l’Economie.

L’imposition de cette taxe de 50 FC devrait être incluse dans les prix des bouteilles d’eau commercialisées à Kinshasa.

L’autorité urbaine de Kinshasa justifie cette mesure en soulignant que la question de l’assainissement de la ville doit concerner tous les Kinois.

Pour le gouverneur, cet argument a tout son sens étant donné que tout le monde contribue à l’insalubrité de Kinshasa en achetant des produits emballés dans sacs en plastiques dont de l’eau conditionnée dans des bouteilles en plastique.

Pour se faire, André Kimbuta propose que le prix de la bouteille d’eau dans la ville  ainsi que les factures d’eau soient revu à la hausse.

Ainsi, une bouteille d’eau de 500 FC devrait désormais coûter 550FC. Et pour atteindre toute la population kinoise, André Kimbuta suggère que la REGIDESO augmente les factures d’eau de 30 à 50FC.