L’Eglise Kimbanguiste célèbre avec faste le 66ème anniversaire de la transfiguration de Papa Simon Kimbangu

12 octobre 1951, 12 octobre 2017, au total 66 ans se sont écoulés depuis la transfiguration de Simon Kimbangu, père de l’Eglise universelle Kimbanguiste.

A cette occasion, un grand culte d’action de grâce a eu lieu ce jeudi 12 octobre 2017 à la paroisse Kimbangiste de Monkoto.

C’est sous une ambiance festive que s’est déroulée cette fête à laquelle des centaines de fidèles Kimbanguistes venus de tous les coins de la capitale ont pris part.

Des chants d’allégresse et de cris de joie en l’honneur de Simon Kimbangu, le tout rythmé sous la fanfare Kimbanguiste a caractérisé cet événement commémoratif.

Petit fils de Simon Kimbangu et chef spirituel adjoint de l’Eglise Kimbanguiste, Christophe Kisolokele a signifié que cette célébration symbolise la victoire de la vérité sur le mensonge ainsi que la libération du peuple noir de la tribulation de l’homme blanc.

Il a également soutenu que Simon Kimbangu est le saint Esprit que Dieu avait promis d’envoyer dans le monde.

En parlant de la transfiguration de Simon Kimbangu, Christophe Kisolokele a noté que les hommes de Dieu ne meurent pas. C’est leur corps qui meurt mais pas leur âme. Ceci dit, il a souligné que Simon Kimbangu est vivant.

Pour lui, c’est Simon Kimbangu qui a reçu de Dieu les clés pour ouvrir les portes du paradis pour le peuple noir.

De son côté, Charles Diangenda, a dans son message appelé les Kimbanguistes à cultiver l’amour et l’unité, et à bannir la haine.

Devoir de mémoire oblige, une pièce théâtrale a été tournée sur place pour retracer l’histoire de l’arrestation et la mort de Simon Kimbangu.